Gotthold Ephraim Lessings sämtliche schriften, Volume 19

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - On vous a déjà écrit, monsieur, pour vous prier de rendre l'exemplaire qu'on m'a dérobé, et qu'on a remis entre vos mains. Je sais, qu'il ne pouvait être confié à un homme moins capable d'en abuser, et plus capable de le bien traduire. Mais comme j'ai depuis corrigé beaucoup cet ouvrage, et que j'y ai fait insérer plus de quarante cartons, vous me feriez un tort considérable de le traduire dans l'état, où vous l'avez. Vous m'en feriez un beaucoup plus grand encore, de souffrir, qu'on...
Page 97 - Longin n'entend pas ce que les orateurs appellent le style sublime, mais cet extraordinaire et ce merveilleux qui frappe dans le discours, et qui fait qu'un ouvrage enlève, ravit, transporte.
Page 10 - Richier qui a fait ce vol. Je ferai ce que je pourrai pour ne pas perdre le coupable; et je lui pardonnerai même, en faveur de la restitution que j'attends 572 À Jean-Henri-Samuel Formey [1752] de vous.
Page 20 - When by means of these senses, some objects must appear beautiful, graceful, honourable, or venerable, and others mean and shameful, should it happen that in any object, there appeared a mixture of these opposite forms or qualities, there would appear also another sense of the ridiculous — — — Things too of a quite different nature from any human action may occasion laughter by exhibiting at once some venerable appearance along with some thing mean and despicable.
Page 10 - Je serais très affligé, si la moindre négligence de votre part dans cette affaire mettait mr. de Francheville dans la cruelle nécessité de rendre ses plaintes publiques. Je vous prie donc, monsieur, de me renvoyer l'exemplaire, qu'on vous a déjà redemandé en mon nom. C'est un vol, qu'on m'a fait. Vous avez trop de probité, pour ne pas réparer le tort, que j'essuie.
Page 10 - Je vous renverrai l'ouvrage entier, avec tous les cartons et tous les renseignements nécessaires, et je récompenserai avec plaisir la bonne foi avec laquelle vous m'aurez rendu ce que je vous redemande. On sait malheureusement dans Berlin que c'est mon secrétaire Richier qui a fait ce vol. Je ferai ce que je pourrai pour ne pas perdre le coupable; et je lui pardonnerai même, en faveur de la restitution...
Page 106 - Quo corpus aptius redditur, ut plurimis modis afficiatur, eo mens aptior ad percipiendum redditur, adeoque id, quod corpus hac ratione disponit, est necessario bonum. — (per prop. 26.) etc.
Page 105 - Titillatio excessum habere et mala esse potest, dolor autem eatenus polest esse bonus, quatenus titillatio est mala. Dem. Titillatio est laetitia, quae, quatenus ad corpus refertur, in hoc consistit, quod quaedam ejus pars prae reliquis afficitur; cujus affectus potentia tanta esse potest, ut reliquas corporis actiones superet (per prop.
Page 105 - ... eique pertinaciter adhaereat, atque adeo impediat, quo minus corpus aptum sit, ut plurimis aliis modis afficiatur; adeoque (per prop. 38. huius) mala esse potest. Deinde dolor, qui contra tristitia est, in se solo consideratus non potest esse honus (per prop.
Page 9 - ... d'en abuser, et plus capable de le bien traduire. Mais comme j'ai depuis corrigé beaucoup cet ouvrage, et que j'y ai fait insérer plus de quarante cartons, Vous me feriez un tort considérable de le traduire dans létat, où Vous l'avez. Vous m'en feriez un beaucoup plus grand encore, de souffrir, qu'on imprimât le livre en français. Vous ruineriez Mr. de Francheville , qui est un très honête homme , et qui est l'éditeur de cet ouvrage.

Bibliographic information