La psychologie anglaise contemporaine (école expérimentale)

Front Cover
Ladrange, 1870 - Psychologists - 421 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 32 - les actions et appétits des hommes comme s'il était question de lignes, de plans et de solides. » Ethiq. III. prolég. (1). D'où ce résultat, sinon de l'emploi exclusif de la méthode subjective qui dans les
Page 17 - onduleux, tandis que leurs troncs inébranlables plongent leurs racines dans la terre éternelle : On sent dans ses écrits flotter un souffle qui vous émeut d'une manière indéfinissable : on croit respirer l'air de l'avenir. » Les métaphysiciens sont donc des poètes qui ont pour but de reconstituer la synthèse du monde.
Page 17 - H. Heine (de l'Allemagne], a dit du plus sec des métaphysiciens : « La lecture de Spinoza nous saisit comme l'aspect de la grande nature dans son calme vivant : c'est une forêt de pensées hautes comme le ciel, dont les cimes fleuries s'agitent en
Page 146 - existe, prétend-il, une sorte d'harmonie préétablie entre le cours de la nature et la succession de nos idées, et quoique les puissances et les forces par lesquelles la première est gouvernée nous
Page 240 - source, et montrer comment les phénomènes de l'activité mentale viennent se greffer sur les manifestations plus générales de la vie physique. M. Bain décrit successivement le cerveau, le cervelet, la moelle allongée, la moelle épinière et les nerfs spinaux et cérébraux. La force nerveuse agit sur ces diverses parties du corps à la manière d'un courant.
Page 29 - plus qu'une simple tendance, qu'elle est à beaucoup d'égards un fait accompli (1). La psychologie dont il s'agit ici sera donc purement expérimentale : elle n'aura pour objet que les phénomènes, leurs lois et leurs causes immédiates ; elle ne s'occupera ni de l'âme ni de son essence, car cette question étant audessus de l'expérience et en dehors de la vérification, appartient à la métaphysique.
Page 125 - sont de cette nature. Dès les premières lueurs » de l'intelligence, nous tirons des conclusions, mais des » années se passent avant que nous apprenions l'usage » des termes généraux. L'enfant qui, ayant brûlé son » doigt, se garde de l'approcher du feu, a raisonné et » conclu, bien qu'il n'ait jamais pensé au principe
Page 207 - à l'expérience, l'esprit est une table rase, c'est ne » pas voir le fond même de la question, à savoir : —d'où » vient la faculté d'organiser les expériences? — d'où » proviennent les différences en degrés de cette faculté, » possédée par diverses races d'organisme et divers
Page 197 - à l'expérience, l'esprit est une table rase, c'est ne » pas voir le fond même de la question, à savoir : —d'où » vient la faculté d'organiser les expériences? — d'où » proviennent les différences en degrés de cette faculté, « possédée par diverses races d'organisme et divers
Page 199 - le plaisir purement personnel est doublé, en » étant partagé avec un autre; et les plaisirs d'un autre » sont ajoutés à nos plaisirs purement personnels. Ainsi, » autour du sentiment physique qui forme le noyau du » tout, sont rassemblés les sentiments produits par la » beauté personnelle, ceux qui constituent le simple

Bibliographic information