Denkwürdiger und nützlicher Rheinischer Antiquarius, welcher die wichtigsten und angenehmsten geographischen, historischen und politischen Merkwürdigkeiten des ganzen Rheinstroms, von seinem Ausflusse in das Meer bis zu seinem Ursprunge darstellt. Von einem nachforscher in historischen dingen, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 143 - Clovis, et l'engagea peu à peu et secrètement à croire au vrai Dieu, créateur du ciel et de la terre, et à abandonner ses idoles qui n'étaient d'aucun secours, ni pour ellesmêmes, ni pour les autres. Clovis lui dit : « Très -saint père , je t'écouterais volontiers ; mais le peuple qui m'obéit ne veut pas abandonner ses dieux; cependant j'irai vers eux et je leur parlerai d'après tes paroles.
Page 142 - consacré au nom de mes dieux , il vivrait encore ; « mais , comme il a été baptisé au nom de votre Dieu ,
Page 141 - ... a orné le ciel d'étoiles ; qui a rempli les eaux de « poissons, la terre d'animaux, et les airs d'oiseaux; « à l'ordre duquel la terre se couvre de plantes, les « arbres de fruits et les vignes de raisins ; dont la « main a produit le genre humain ; qui a donné enfin « à l'homme son ouvrage avec toutes les créatures pour
Page 143 - Constantin s'avance vers le baptistère , pour s'y faire guérir de la vieille lèpre qui le souillait, et laver dans une eau nouvelle les taches hideuses de sa vie passée. Comme il s'avançait vers le baptême , le saint de Dieu lui dit de sa bouche éloquente : « Sicambre , abaisse humblement « ton cou : adore ce que tu as brûlé , brûle ce que tu
Page 143 - Nous te supplions de ne pas faire périr notre peuple, car nous sommes à toi.«« Clovis, ayant arrêté le carnage et soumis le peuple, rentra en paix dans son royaume, et raconta à la reine comment il avait obtenu la victoire en invoquant le nom du Christ »Alors la reine manda en secret saint Rémi, évèque de Rheims, le priant de faire pénétrer...
Page 142 - Jésus-Christ, que Clotilde affirme être Fils du « Dieu vivant , qui , dit-on , donnes du secours à ceux « qui sont en danger, et accordes la victoire à ceux « qui espèrent en toi , j'invoque avec dévotion la gloire « de ton secours : si tu m'accordes la victoire sur mes « ennemis, et que je fasse l'épreuve de cette puissance « dont le peuple, consacré à ton nom, dit avoir reçu « tant de preuves , je croirai en toi , et me ferai bap...
Page 142 - La reine ne cessait de supplier le roi de reconnaître le vrai Dieu et d'abandonner les idoles ; mais rien ne put l'y décider , jusqu'à ce qu'une guerre s'étant engagée avec les Allemands , il fut forcé , par la nécessité , de confesser ce qu'il avait jusque-là voulu nier. Il arriva que les deux armées se battant avec un grand acharnement, celle de Clovis...
Page 143 - Dieu fit descendre sor les assistans une si grande grâce qu'ils se croyaient transportée au milieu des parfums du Paradis. Le roi pria le pontife de le baptiser le premier. Le nouveau Constantin s'avance vers le baptistère, pour s'y faire guérir de la vieille lèpre qui le souillait, et laver dans une eau nouvelle les taches hideuses de sa vie passée. Comme il s'avançait vers le baptême, le saint de Dieu lui dit de sa bouche éloquente: »»Sicambre, abaisse humblement ton cou : adore ce gué...
Page 141 - Ils possèdent plutôt la science « de la magie qu'une puissance divine. Le Dieu qu'on « doit adorer est celui qui , par sa parole , a tiré du « néant le ciel et la terre , la mer et toutes les choses « qui y sont contenues; qui a fait briller le soleil, et...

Bibliographic information