Shobogenzo: Extrait de Shobogenzo. Uji

Front Cover
Encre marine, 1997 - Time - 93 pages
0 Reviews
En 1233, peu après son retour de Chine, Dôgen quitte Kyôto pour Fukakusa, près d'Uji, où il était né en l'an 1200. Il y fonde Kôshô Hôrin-ji, le premier temple au Japon à être entièrement consacré à l'étude du Bouddhisme Zen Sôtô. C'est également là qu'il entreprend la rédaction d'une collection d'essais sur les thèmes fondamentaux de son enseignement, destinés à ses disciples. Ces essais, parmi lesquels figurent les célèbres Zenki (Le Dynamisme Total), Bussho (La Nature de Bouddha), Sansuikyô (Le Sutra des Montagnes et de l'Eau) et le présent Uji (Être-temps) composé en 1240, furent plus tard réunis dans Shôbôgenzô (Le Trésor de l'OEil du Vrai Dharma). En 1243, Dôgen quitte Fukakusa pour une province reculée du Japon, Echizen, où il établira le grand monastère de Eihei-ji. Il meurt à Kyôto en 1253. Dans Uji, Dôgen communique son expérience, que "être" (ou existence) et "temps" sont synonymes. "Etre", sous tous ses aspects, n'est autre que temps". Le comprendre, comprendre " être-temps ", c'est comprendre la réalité ultime. Comprendre la réalité ultime, c'est comprendre le Soi véritable. Telle fut l'expérience de Dôgen lorsqu'il atteint l'éveil, "dépouillant corps et esprit".

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information