Histoire de la guerre de la Vendée et des Chouans: depuis son origine jusqu'à la pacification de 1800

Front Cover
Giguet et Michaud, 1806 - Chouans - 462 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 433 - Considérant que les départements de l'Ouest sont dévastés depuis deux ans par une guerre désastreuse ; que les troubles qui les agitent prennent leur source dans la clôture des temples et l'interruption du paisible exercice de tout culte quelconque ; « Que les hommes auteurs de ces maux et de ces désordres, sont ceux qui ont voulu plonger la France dans l'anarchie, et qui, en persécutant, ont cherché à établir un culte particulier, dont ils voulaient être les pontifes ; que ces...
Page 426 - Que fallait-il de plus? Ils ont, dans la suite, changé d'opinion, je le sais, quoique j'en ignore la cause et les motifs; mais le droit qu'ils ont eu de changer, ne l'avons-nous pas pour persévérer et rester invariables dans notre opinion? » Cette opinion est le fruit de nos réflexions : le malheur des temps l'a fait naître ; c'est pour l'adoucir que nous avons eu recours à l'émission d'un nouveau papier. Il n'entre dans nos mains que pour refluer dans celles des pauvres; il est le gage des...
Page 431 - ... pardon qu'il n'appartient qu'à vous de demander ? Teints du sang de nos rois, souillés par le massacre d'un million de victimes , par l'incendie et la dévastation de nos propriétés , quels sont vos titres pour inspirer la confiance et la sécurité ? » Serait-ce le supplice des Robespierre et des Carrier ? niais la nature indignée s'élevait contre ces monstres; le cri de la vengeance publique les dévouait h la mort.
Page 449 - ... bienfaisante. • Le peuple de la Vendée a pris les armes pour deux raisons : la première , s'a religion , on la lui laisse ; la seconde , pour s'exempter de tirer à la milice, on le laisse tranquille dans ses foyers ; jamais il ne s'est armé pour son roi ; le genre de gouvernement lui importe peu , pourvu qu'on ne l'opprime pas, pourvu qu'il puisse s'occuper de ses intérêts. Le paysan aime mieux son bœuf que son roi , que sa femme , que ses enfans.
Page 427 - ... craindre, c'est que le cœur généreux d'un Bourbon sur le trône ne me reproche un jour de n'avoir pas sacrifié deux millions de plus pour arracher ses défenseurs à la misère.
Page 424 - Je pourrais donc, comme son chef, garder le silence, et attendre en paix que les événements vous eussent conduits, ainsi que moi, au tribunal de l'Éternel ou devant le trône de nos rois pour procéder à ma justification. » Mais il est des juges, censeurs bienveillants de ma conduite, aux yeux desquels je serai toujours jaloux de paraître innocent; ce sont mes amis. Je vous regarde comme tels, et c'est à ce titre que je vais vous répondre. Je ne me suis dispensé, ditesvous, d'assister au...
Page 438 - Et c'est dans ces sentiments que nous déclarons solennellement à la Convention nationale et à la France entière nous soumettre à la République française une et indivisible ; que nous reconnaissons ses lois, et que nous prenons l'engagement formel de n'y porter aucune atteinte.
Page 103 - Westermann , frémissant de rage , tombe à coups de sabre sur ceux qui paraissent indécis ; mais la poition redoutable des Vendéens ne permet plus d'avancer. Sur les neuf heures du soir , Marceau fait halte , sans cesser son feu , pour prendre position. Son intention était de cerner la ville , pour qu'aucun ennemi ne pût lui échapper. Westermann , à son exemple , fait aussi arrêter sa troupe , dont les rangs sont éclaircis. Marceau lui envoie du canon pour empêcher les royalistes d'avancer...
Page 435 - Vendéens patriotes réfugiés, qui ont pu être affermés par les Vendéens insurgés , sont annulés : les fruits et productions pour l'année courante seront partagés moitié par moitié , entre le propriétaire ou ayant droit, et ceux qui auront ensemencé : les...
Page 453 - Vendée, qui se soumettent aux lois de la République une et indivisible, sont à l'abri de toutes recherches pour le passé.

Bibliographic information