Après Al Qaida: La nouvelle génération du terrorisme

Front Cover
Stock, Feb 4, 2009 - Literary Collections - 198 pages
0 Reviews

Le succès d’Al-Qaida a été celui d’une puissance terroriste déterritorialisée, constituée d’acteurs hyper-puissants, inondés d’argent. Mais cette stratégie comporte des limites, et sans doute ces limites sont-elles aujourd’hui en passe d’être atteintes.

Cependant, il n’est pas raisonnable d’espérer la fin du terrorisme. La naissance d’un terrorisme de destruction massive est une conséquence directe de la prise de pouvoir des acteurs non-étatiques, eux-mêmes surgis du processus de globalisation. Les instruments de destruction vont continuer d’être de plus en plus disponibles, techniquement et financièrement. Pour dessiner le visage du terrorisme futur, il ne faut pas seulement s’intéresser aux groupes de terroristes djihadistes, par ailleurs mal organisés. L’avenir du défi terroriste ressemble peut-être aux « exploits » de la secte japonaise Aum des années 1990 ou à l’attaque à l’anthrax à l’automne 2001 aux États-Unis. Une stratégie antiterroriste efficace devra être fondée sur la double hypothèse d’un niveau accru de destruction potentielle et d’un mode d’action plus diversifié, davantage dispersé, avec des acteurs équipés d’armes chimiques, biologiques ou radiologiques.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

François Heisbourg est conseiller spécial à la Fondation pour la Recherche Stratégique et il préside l’International Institute for Strategic Studies de Londres et le Centre de Politique de Sécurité de Genève. Il a publié, entre autres, Après Al Qaïda (2009) et Secrètes histoires (2015). François Heisbourg est membre de la commission du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale depuis 2006. Les trois « Livre blanc » ont été successivement rédigés sous Jacques Chirac, sous Nicolas Sarkozy et sous François Hollande.

Bibliographic information