Bibliothèque des croisades

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 108 - Description des monumens musulmans du cabinet de M. le duc de Blacas , ou Recueil de pierres gravées arabes , persanes et turques , de médailles, vases et coupes, miroirs , &c. ; par M. REINAUD. Tom. 1 , in-8.° Imp. royale. 16. Histoire des Croisades, par M. MICHAUD. Tom. V, in-8.
Page 74 - I chose horrible à dire ! la ville oVAbgar, ami du Messie, fut foulée aux pieds pour nos péchés ! 0 déplorable condition humaine! Les pères restèrent sans pitié pour leurs enfants, les enfants pour leurs pères, les mères furent insensibles pour le fruit de leurs entrailles , tous couraient au haut de la montagne vers la citadelle. Quand les prêtres en cheveux blancs, qui portaient; les châsses des saints martyrs, virent luire les signes du jour de colère, du jour dont un prophète a...
Page 499 - Bibars reçut un député des Ismaéliens ou sectateurs du Vieux de la Montagne, qui occupaient les montagnes voisines de Tripoli. Ces sectaires étaient dans l'usage, pour leur propre tranquillité, de payer un tribut annuel à l'ordre des hospitaliers ; ce tribut consistait en douze cents pièces d'or, cinquante mille boisseaux de blé...
Page 262 - J'ai ouï dire que, quand Saladin changea de camp pour se retirer à Karouba , bien que la distance fût assez courte , il en coûta à un seul vendeur de beurre soixante-dix pièces d'or pour le transport de son magasin. Quant au marché de vieux habits et d'habits neufs , c'est une chose qui passe l'imagination. On comptait dans le camp plus de mille bains : la plupart étaient tenus par des hommes d'Afrique; ordinairement ils se mettaient deux ou trois ensemble. On trouvait l'eau à deux coudées...
Page 410 - Pendant deux jours on négligea au Caire et » au vieux Caire d'ouvrir les portes. On ne trouvait » plus rien à acheter; toutes les affaires étaient susvi pendues.
Page 611 - L'Histoire du châtelain de Coucy et de la dame de Fayel, publiée d'après le manuscrit de la bibliothèque du Roi et mise en français par M. Crapclet. Paris, i829, in-8", pap. vél. Statistique de Falaise, par MM. Galeron,-Desuoyers, etc., avec des dessins lithographiques, liv. 3-6. Falaise, in-8•.
Page 481 - Le sultan résolu» d'abord de mettre l'Egypte à l'abri des invasions des Francs, et dans cette vue il fit fermer la bouche de la branche du Nil qui passe à Damiette. On a déjà vu que cette ville , dans la même intention , avait été entièrement rasée. Le sultan voulut ôter tout moyen aux vaisseaux chrétiens de pénétrer dans le cœur du pays. Ce fait est ainsi raconté par Makrizi :
Page 499 - ... et les musulmans durait encore , et que d'ailleurs le sultan avait bien voulu le prendre sous sa protection. En effet, quelque temps auparavant, ce seigneur avait juré d'être l'ami des amis des musulmans, et l'ennemi de leurs ennemis ; il avait promis de seconder le sultan dans toutes...
Page 480 - Malek-daher, ou roi triomphateur. Il avait eu d'abord l'intention de prendre celui de Malek-kaher, ou roi terrible ; mais on lui fit observer que ce titre ne serait pas de bon augure. Dès que Bibars fut maître des affaires , il s'occupa des deux grands objets qui illustrèrent son règne : la ruine des chrétiens de Syrie et l'abaissement des Tartares. Les...
Page x - Dans ses voyages précédent« et dans les diverses fonctions qu'il eut à remplir, il n'avait négligé aucune occasion d'accroître la masse de ses connaissances ; à son retour à Moussoul, il s'entoura de livres , et fit de sa maison le rendez-vous des curieux de la ville et des étrangers qui aimaient à s'Instruire.

Bibliographic information