Chasot. Zur Geschichte Friedrichs des Großen und seiner Zeit. - Berlin, Hertz 1856

Front Cover
Hertz, 1856 - 222 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - S'il s'agit de se battre, nous le ferons en désespérés. Enfin, jamais crise n'a été plus grande que la mienne. Il faut laisser au temps de débrouiller cette fusée, et au destin, s'il y en a un, il décider de l'événement.
Page 124 - Toujours pour la même cause, parce qu'il manque un louis à l'exécution! Un louis de plus, et tout irait à merveille! Son guignon veut que partout il retienne ce maudit louis, et tout se fait mal.
Page 56 - Une bagatelle comme est la mort de l'Empereur ne demande pas de grands mouvements. Tout était prévu, tout était arrangé. Ainsi il ne s'agit que d'exécuter des desseins que j'ai roulés depuis longtemps dans ma tête.
Page 118 - Quarante-six mille petites lanternes de verre éclairaient la place, et formaient, dans les carrières où l'on courait, une illumination bien dessinée. Trois mille soldats sous les armes bordaient toutes les avenues, quatre échafauds immenses fermaient de tous côtés la place. Pas la moindre confusion, nul bruit, tout le monde assis à l'aise, et attentif en silence, comme à Paris à une scène touchante de ces tragédies que je ne verrai plus...
Page 194 - Voici une instruction pastorale que j'adresse à une de mes ouailles de Remusberg. Si la morale ne vous en paraît pas toute divine, vous la trouverez du moins fort sortable avec l'humanité. On me traiterait de profane et d'impie, si l'on savait que j'ai dit qu'il est encore problématique si la chasteté est une vertu ou non; que l'équité et l'humanité sont les seules vertus; et que ce ne doit point être les craintes d'un enfer, des démons et de je ne sais quelles billevesées qui doivent...
Page 55 - Mon cher Voltaire, l'événement le moins prévu du monde m'empêche, pour cette fois, d'ouvrir mon âme à la vôtre comme d'ordinaire, et de bavarder comme je le voudrais. L'empereur * est mort. Ce prince, né particulier, Fut roi, puis empereur; Eugène fut sa gloire; Mais, par malheur pour son histoire, II est mort en banqueroutier.
Page 212 - ... campagne dans la tente du Roi, ensuite à Breslau et partout où Sa Majesté passait la nuit, cette musique a toujours été composée des meilleurs musiciens de l'Europe. Le Roi savait les règles de la composition et excellait sur la flûte traverse.
Page 42 - Nous nous divertissons de riens, écrivait-il à sa sœur de Baireuth, et nous n'avons aucun soin des cHoses de la vie qui la rendent désagréable et qui jettent du dégoût sur les plaisirs. Nous faisons la tragédie et la comédie, nous avons bal, mascarade et musique à toute sauce. Voilà un abrégé de nos amusements. Avec cela la philosophie va toujours son train, car c'est la plus solide source où nous puissions puiser notre bonheur*.
Page 133 - ... drapeaux. Un fait aussi rare, aussi glorieux mérite d'être écrit en lettres d'or dans les fastes prussiens. Un général de Schwérin (cousin de celui de Jaegerndorff) et une infinité d'officiers que leur grand nombre nous empêche d'indiquer , y acquirent un nom immortel.
Page 213 - Journal historique des fêtes que le Roi a données à Potsdam, à Charlottenbourg et à Berlin à l'occasion de l'arrivée de leurs Altesses Royales et Serenissime de Brandebourg -Baireuth au mois d'août 1750. Шlan fet>e einф bae ©фretben bee й'oing

Bibliographic information