Denkwürdiger und nützlicher rheinischer antiquarius: welcher die wichtigsten und angenehmsten geographischen, historischen und politischen merkwürdigkeiten des ganzen Rheinstroms, von seinem ausflusse in das meer bis zu seinem ursprunge darstellt, Part 2, Volume 12

Front Cover
R.F. Hergt, 1864
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 116 - Rien n'est pareil à la splendeur de la comtesse de Soissons , de chez qui le roi ne bougeait avant et après son mariage , et qui était la maîtresse de la cour , des fêtes et des grâces...
Page 368 - The effect the water produces on the skin is very singular : it is about as warm as milk, but infinitely softer; and after dipping the hand into it, if the thumb be rubbed against the fingers, it is said by many to resemble satin. Nevertheless, whatever may be its sensation, when the reader reflects that people not only come to these baths from Russia, but that the water in stone bottles, merely as a cosmetic, is sent to St.
Page 275 - M8' le duc de Bourgogne voulut parler, mais Vendôme, enivré d'autorité et de colère, lui ferma à l'instant la bouche en lui disant d'un ton impérieux, devant tout le monde, qu'il se souvînt qu'il n'étoit venu à l'armée qu'à condition de lui obéir.
Page 440 - chercher de si loin, que j'en suis à la septième ba^ « taille gagnée, sans que le pistolet en question ait « encore été tiré, ni que le cravate ait molli sous « moi. » Le vieux duc d'Albe, surnommé le Castigador de Flamencos, avec sa fraise, sa cuirasse, et toute sa fierté espagnole, n'eût osé parler de lui avec autant de faste que le fit le petit Allemand avec son pourpoint de satin vert; et le comte de Guiche sut bientôt aussi à quoi s'en tenir, et à qui il avoit affaire. L'armée...
Page 275 - Le jeune prince à qui elles furent adressées y chercha une plus difficile victoire que celle qui se remportait actuellement par les ennemis sur lui. Il sentit qu'il n'y avoit point de milieu entre les dernières extrémités et l'entier silence , et fut assez maître de soi pour le garder. Vendôme se mit à pérorer sur ce combat , à vouloir montrer qu'il...
Page 276 - Puyguyon, survenant chacun d'ailleurs, achevèrent de presser une résolution. Vendôme ne voyant plus nulle apparence de résister davantage à tant de convictions, et poussé à bout de rage :
Page 440 - France ; mais il est à la mienne , et cela me suffit : je suis même persuadé que mon petit cravate et mon pistolet ne vous surprennent pas moins. Cependant il est bon de ne vous laisser pas ignorer , pour que vous jugiez favorablement du comte de Tilly , que vous êtes venu chercher de si loin , que j'en suis à la septième bataille gagnée , sans que le pistolet en question ait encore été tiré, ni que le cravate ait molli sous moi.
Page 122 - Soissons demandoit si elle ne pourroit point faire revenir un amant qui l'avoit quittée. Cet amant étoit un grand prince; et on assure qu'elle dit que s'il ne revenoit à elle , il s'en repentiroit : cela s'entend du roi, et tout est considérable sur un tel sujet.
Page 126 - M"" de Carignan par un lieutenant de ses gardes du corps, à l'hôtel de Soissons, qui la mena aux Filles de SainteMarie dans un carrosse de l'ambassadeur de Savoie. En même temps, l'électeur de Bavière en fit autant à Bruxelles, où il fit conduire dans un couvent M1
Page 276 - Vendôme ne voyant plus nulle apparence de résister davantage à tant de convictions, et poussé à bout de rage : « Oh bien! s'écria-t-il, Messieurs, je vois bien que vous le voulez tous, il faut donc se retirer. Aussi bien, ajouta-t-il en regardant M8' le duc de Bourgogne, il ya longtemps, Monseigneur, que vous en avez envie.

Bibliographic information