La vie et les mémoires du général Dumouriez, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 406 - Citoyen président, le salut du peuple est la loi suprême : je viens de lui sacrifier une conquête presque assurée, en quittant la portion victorieuse de l'armée prête à entrer dans le cœur de la Hollande,pour venir au secours de celle qui vient d'essuyer un revers qu'on doit à des causes physiques etmorales, que je vais
Page 410 - décision. En ce moment, vous tenez dans vos mains le sort de l'empire, et je suis persuadé que la vérité et la vertu conduiront vos décisions, et que vous ne souffrirez .pas que vos armées soient souillées par le crime, et en deviennent les victimes. Le général en chef, DUMOURIEZ.
Page 409 - vous a proposé le fatal décret du i5 décembre; vous l'avez accepté unanimement, et cependant chacun de ceux d'entre vous , avec qui j'en ai parlé , m'a dit qu'il le désapprouvait,etque ce décret était injuste. Un de nies quatre mémoires était dirigé contre ce décret; on ne l'a pas
Page 410 - quoi, l'enlever par force devenait à leurs yeux un sacrilège. C'est ce qui vient d'arriver. Les prêtres et les moines ont profité de cet acte imprudent, et ils nous ont regardés comme des brigands qui fuient, et partout les communautés des villages s'arment contre nous.
Page 67 - ne traite pas de politique; ces sortes d'affaires ne Peuvent être portées qu'à la nation elle-même ou à ses délégués. 5' tous les torts de la guerre sur la maison d'Autriche, et cherchait à persuader au roi de Prusse que son intérêt était de se détacher de son alliance qui n'était ni naturelle ni avantageuse.
Page 408 - regorgeait de numéraire, mais les formes nouvelles qu'on avait mises à la trésorerie nationale, empêchaient qu'aucune partie du service ne reçût d'argent. Je ne puis pas encore détailler les causes de l'échec qu'ont reçu nos armées,puisque je ne fais que d'arriver; non-seulement elles ont abandonné l'espoir de prendre Maëstricht, mais elles ont reculé
Page 408 - coups de sabres et de fusils ; celle de Bruxelles a été faite par une vingtaine d'hommes qui ne pouvaient trouver d'existence que dans le trouble, et par quelques hommes de sang qu'on a rassemblés pour intimider les citoyens . Parcourez l'histoire des Pays-Bas, vous trouverez que le peuple de la Belgique est bon, franc, brave et impatient du joug. Le duc
Page 68 - l'intérêt des deux nations, de le faire lire au roi ; Manstein le promit, mais il manda en même temps que ce mémoire ne ferait aucun effet, et qu'il le désapprouvait (i). Mais, Messieurs, permettez-moi un dilemme : ou vous nous battrez, ou nous vous battrons ; si vous nous battez, il renaîtra
Page 385 - beaucoup d'ingrats. Chauvelin devait donc être rappelé , et Maret devait avoir sa place au départ de Londres du général; ainsi il était très-intéressé à faire réussir la négociation, et à préparer les voies au général pour être bien reçu en Angleterre, et surtout pour que sa mission fût très-facile et trèscourte.
Page 404 - où cette poignée de soldats de la liberté a présenté , pendant quinze jours, à cette formidable armée , une résistance imposante. Plus heureux que les Spartiates , nous avons été secourus par des armées animées du même esprit, auxquelles nous nous sommes joints dans le camp inexpugnable de