Causes celebres et interessantes: avec les jugemens qui les ont decidées, Volume 8

Front Cover
Z. Chatelain & fils, 1764 - Crime
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 433 - Messieurs , j'ai pesé vos raisons dans la balance de la justice , et je ne les ai pas trouvées de poids. Je n'ai pas jugé qu'il fallût , par une cherté mal fondée , faire souffrir DES le public.
Page 106 - Domine, vincula mea! Ah ! mon Dieu, que vous avez fait un grand coup! vous avez brisé ces liens qui me tenoient si fort attaché au monde! Il falloit une puissance divine pour m'en dégager. Dirupisti, Domine, vincula mea!
Page 433 - ... j'ai compris que , puisque vous étiez en état de faire de telles aumônes, vous ne perdiez pas, comme vous le dites , dans votre métier. » LE président Jeannin eut l'administration des finances , qu'il mania avec une pureté , dont le peu d« bien qu'il laissa à sa famille est une preuve très-convaincante.
Page 191 - Jamais la biche en rut n'a, pour fait d'impuissance, Traîné du fond des bois un cerf à l'audience ; Et jamais juge, entre eux ordonnant le congrès, De ce burlesque mot n'a sali ses arrêts 3.
Page 183 - ... emplois ; capable de régler le présent et de prévoir l'avenir ; d'assurer les bons événemens et de réparer les mauvais ; vaste dans ses desseins, pénétrant dans ses conseils, juste dans ses choix, heureux dans ses entreprises, et, pour tout dire en peu de mots , rempli de ces dons excellens que Dieu fait à certaines âmes qu'il a créées pour...
Page 107 - Monsieur, je suis votre très-humble serviteur. » II se leva, et l'exécuteur s'approchant pour lui couper les cheveux, le père lui ôta les ciseaux pour les donner à son compagnon; ce que M. de Thou voyant, il les lui prit des mains disant : — Quoi! mon père, croyez-vous que je le craigne? n'avez-vous pas bien vu que je l'ai embrassé? Je le baise, cet hommelà, je le baise. Tiens, mon ami, fais ton devoir : coupe-moi les cheveux.
Page 105 - Psalme, et s'écria d'une voix forte et animée : « Dirupisti, Domine, vincula mea! Ah ! mon Dieu, que vous avez fait un grand coup! vous avez brisé ces liens qui me tenoient si fort attaché au monde! Il falloit une puissance...
Page 84 - Cinq-Mars l'alla embrasser et lui dit : — Mon père, on veut me donner la question : j'ai bien de la peine à m'y résoudre. — Le père le consola et fortifia son esprit autant qu'il put dans cette fâcheuse rencontre.
Page 133 - M. d'Alencon, fils de France, mais même le défunt roi, qui étoit lors roi de Navarre , baillèrent leur déclaration par écrit, et demeurèrent d'accord d'être obligés de rendre témoignage de la vérité dans une action de cette qualité ; mais leur déclaration ayant été lue aux , (I) Duman-chal Du Biez : II ya ici erreur évidente.
Page 395 - C'eft déja trop d'avoir avec le peuple une même Religion & un même Dieu; quel moyen encore de s'appeller Pierre, Jean, Jacques, comme le Marchand ou le Laboureur : évitons d'avoir rien de commun avec la multitude, affectons au contraire toutes les diftinctions qui nous en feparent ; qu'elle...

Bibliographic information