L'art des indésirables: l'art dans les camps d'internement français, 1939-1944

Front Cover
Harmattan, 2003 - Concentration camp inmates as artists - 272 pages
0 Reviews
Les Muses ne se turent pas dans les camps d'internement français des deux côtés de la ligne de démarcation. Bien an contraire. Paradoxalement, le lieu de détention devint le seul endroit où les " indésirables " purent créer et exposer. Privés de liberté, ils formaient une structure sociale riche et variée qui incluait des réfugiés, des émigrés et des ressortissants français appartenant à des cultures différentes. Malgré la diversité des langages artistiques réunis dans ces véritables Tours de Babel, certains thèmes récurrents reflètent la vie quotidienne des internés et manifestent l'esprit de résistance spirituelle, comme l'atteste un interné au camp de Pithiviers, cité par David Diamant : " [les internés] ont démontré avec force fine vérité éternelle : les barbelés lie peuvent pas briser les, forces créatrices ; les brimades et l'isolement ne peuvent pas entamer leur désir de vivre et leur dignité. " (Le Billet Vert, Renouveau, Paris, 1977).

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information