Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, Volume 7

Front Cover
Société d'archéologie lorraine, 1862 - Lorraine (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 161 - Il fit en effet préparer un local convenable et sûr, à Paris, dans le trésor de sa chapelle, et y réunit de nombreux textes de saint Augustin, de saint Ambroise, de saint Jérôme, de saint Grégoire, et des autres docteurs orthodoxes. Il allait y étudier lui-même quand il en avait le temps, et accordait volontiers aux autres la permission d'y étudier avec lui.
Page 173 - Cette abbaye est la plus illustre et l'une des plus anciennes de toute la Lorraine. Volfoad , maire du palais, la fonda, environ l'qn 708 , dans une grande solitude, qu'on appelle le Vieux-Moustier.
Page 45 - Moyenmoutier n'a rien perdu de sa haute célébrité. Des murs épais en forment le circuit, ses bâtiments ont de l'élégance ; mais ce qui vaut mieux que tout le reste , c'est que l'observance régulière y est en vigueur sous la conduite d'un abbé formé au sein de notre congrégation , Dom Aigulfe Alliot , qui n'a rien négligé pour rendre à l'abbaye son antique splendeur*.
Page 193 - HEPTATEUQUE. C'est ainsi que l'on a nommé autrefois la première partie de la Bible , qui renfermoit , outre le Pentateuque ou les cinq livres de Moïse , les deux suivants de Josué et des Juges.
Page 191 - Murbach, on s'aperçut que le cercueil était vide et que le cadavre avait disparu3. 1. « Je doute fort, dit à ce sujet un bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, que le comte Eberhard, qui a fondé cette abbaye dans un désert affreux, serré de tout côté de hautes montagnes, qui n'a point d'autres charmes que ceux que l'amour de la pénitence inspire, en ait voulu fermer l'entrée à tous ceux qui n'auraient pas tant d'extraction. » Voyage littéraire de deux religieux bénédictins,...
Page 34 - Son corps repose devant le maitre-autel, au milieu. Quelques-uns des premiers pères de Saint-Vanne, qui, depuis la réforme de la congrégation dans toute la France , ont illustré le monastère par la pureté de leurs mœurs et l'éclat de leur mérite, sont inhumés au même endroit. Dans les cryptes souterraines repose le sérénissime prince Henry de Lorraine , qui , avec le titre d'abbé commendataire , était réellement et de cœur abbé régulier et le principal protecteur de la réforme.
Page 166 - Saint-Pierre donneront le fonds pour cette fondation ; et comme elles faisaient profession d'une vie retirée et entièrement séparée du monde , elles ne demandèrent , pour toute récompense , que des prières , ce que ces religieux leur accordèrent volontiers, mettant leurs noms dans leur nécrologe, afin qu'on priât Dieu pour elles comme pour les religieux. Et afin qu'on n'en doute point, je rapporterai ici quelques extraits de ce nècrologe.
Page 216 - ... l'architecture devait s'harmoniser avec celle de la basilique. Celte observation du grand -prieur de l'abbaye se trouve confirmée dans le Voyage littéraire de deux Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur (1). Nous lisons effectivement dans le compte rendu de leur visite à Saint-Nicaise : « Les lieux réguliers répondent assez à la splendeur de l'église, surtout la bibliothèque qui est excellente, mais il ya peu de manuscrits. » Personne n'ignore qu'à partir du moyen âge, ce...
Page 15 - Pierre, abbé d'Hautvillers, commença immédiatement le travail, — cujus ad imperium, accelerans velociter illum, abba humilis noster petrus placidusque magister...
Page 55 - Moyemnoutier on me montra une tête de femme, prise sur le rocher, dont le travail était digne d'un artiste romain. Or, ces figures ne sont autres choses que celles des divinités payennes

Bibliographic information