Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent: fait en 1799, 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804 par Al. de Humboldt et A. Bonpland, Volume 10

Front Cover
Libr. grecque, latine, allemande [puis:], 1825 - 305 pages
Contrairement à ce qui est indiqué dans le sous-titre, le récit de voyage proprement dit s'arrête autour du 20 avril 1801 lorsque les deux voyageurs, de retour de leur séjour sur l'île de Cuba, se dirigent vers Barancas Nuevas pour s'embarquer sur le Rio Magdalena (t. 12, p . 392). Par rapport à l'éd. orig. in-quarto, cette éd. "économique" in-octavo est donc incomplète.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 154 - Cassiquiare, du nord-ouest ausud-est etforment un terrain montueux continu jusqu'audelà du 2° de latitude boréale. Il n'ya que le bassin , ou plutôt la vallée transversale du Rio-Branco qui forme une espèce de golfe , une suite de plaines et de savanes (campas), dont plusieurs pénètrent dans le terrain montueux , du sud au nord , entre les branches orientale et occidentale de la chaîne de Pacaraina jusqu'à huit lieues au nord du parallèle de San-Joaquim.
Page 203 - C'est le bassin central, et le plus grand des bassins de l'Amérique du Sud. Il est exposé à la fre'quence des pluies équatoriales, et le climat chaud et humide à la fois y développe une force de végétation à laquelle rien ne peut être comparé dans les deux continens.
Page 381 - ... faut toutefois déterminer le moment où la colonne atteint son minimum et ne change pas sensiblement, et le moment où elle commence de nouveau à monter. Il arrive, comme pour toutes les grandeurs susceptibles d'un maximum et d'un minimum, que l'accroissement et la diminution des marées de l'atmosphère et de l'océan, près des limites extrêmes, sont proportionnels au carré des temps écoulés depuis les époques des maxima et des minima. Le baromètre reste par conséquent stationnaire,...
Page 449 - Une autre conséquence à tirer du même tableau serait celle-ci : à savoir, que chez nous, l'ascension du soir est à peu près égale à l'abaissement qui l'a précédée, tandis que, sous les tropiques, ces quantités diffèrent du simple au double.
Page 167 - Parecis correspondent aux contre-forts de Santa-Cruz, de la Sierra et du Béni, que les Andes envoient vers l'est. ils atteignent quatre à cinq cents toises d'élévation . est du sud au nord , et du sud-sud-ouest au nord-nord-est. La chaîne de montagnes la plus pittoresque, celle dont on a explore le plus souvent les solitudes magnifiques, c'est la Serra do Mar qui , après avoir pris naissance dans les Campos de Vacaría, s'étend à peu près parallèlement à la côte au nord-est de Rio de...
Page 57 - Nulle part dans la Cordillère des Andes il ya plus de montagnes colossales rapproche'es les unes des autres qu'à l'est et à l'ouest de ce vaste bassin de la province de Quito , un degré' et demi au sud et un quart de degré au nord de l'équateur.. Ce bassin, centre de la plus ancienne civilisation indigène, après celle du bassin de Titicaca, aboutit vers le sud au nœud des montagnes de Loxa , vers le nord au plateau de la province de Los Pastos. Dans...
Page 371 - ... entière. On désire que les philosophes d'Europe fassent leurs conjectures là-dessus. )> Les observations que j'ai faites , 77 ans plus tard, près de ces mêmes côtes de Surinam, sur les bords de l'Orénoque, ont confirmé, à l'exception de l'heure du maximum du matin , la précision du premier aperçu des périodes : elles prouvent aussi que le...
Page 147 - Baracayna ) , qui partage les eaux du Carony et du Rio-Branco , et dont les schistes micacés , resplendissant par leur éclat argenté, ont joué un rôle si important dans le mythe du Dorado de Raleigh. La partie de cette chaîne qui renferme les sources de lOrénoque n'a point encore été...
Page 330 - Observations faites pour constater la marche des variations horaires du baromètre sous les Tropiques, dans ma Relation historique du Voyage aux Régions équinoxiales, t.
Page 221 - ... chaîne. Ces plaines se nomment llanos dans le territoire de la Colombie et du Brésil, et pampas dans la république Argentine. Ces diverses plaines et autres de l'Amérique du sud opt. les surfaces carrées suivantes : Llanos du bas Orénoque de Meta et du Guaviare. 29,000 I. marine».

Bibliographic information