Oeuvres, Volumes 1-2

Front Cover
Frères Wetstein, 1716 - 12 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 172 - ... puisqu'on tel cas, ce qui paraît par des conjectures pressantes doit quelquefois être tenu pour suffisamment éclairci, d'autant que les partis et les monopoles qui se forment contre le salut public se traitent d'ordinaire avec tant de ruse et de secret qu'on n'en a jamais de preuve évidente que par leur événement, qui ne reçoit plus de remède. « Il faut en telles occasions commencer quelquefois par l'exécution, au lieu qu'en toutes autres, l'éclaircissement du droit par témoins ou...
Page 363 - Il n'ya rien de fi aife, que de trouver un premier Mobile, qui meuve tout fans être mû d'aucune Autorité Supérieure , que de celle de...
Page 194 - Mais à mon -advis , que le travail qu'il eut en sa jeunesse , quand il fut fugitif de son père, et fuit sous le duc Philippe de...
Page 363 - II peut bien recevoir les avis des autres, il doit même quelquefois les rechercher; mais c'est à lui d'en examiner la bonté, et de tourner la main d'un .côté ou d'autre, selon qu'il estime plus à propos, pour éviter la tempête et faire sa route.
Page 221 - En matière de raportsSc de calomnies, les gens de peu, comme plus cachez, font plus à craindre que les autres. Comme ils ne font ni de condition, ni de mérite, pour avoir...
Page 103 - ... de fa belle humeur , fans jamais exiger d'elle ce que nous voyons qu'elle nous refufe opiniâtrement , ni nous retirer quand elle nous donne lieu...
Page 275 - Pource qu'il était plus sage, et que l'autre ne peut durer en patience' qu'il ne fasse toujours mal à quelqu'un, et veut toujours être le maître. » Augure certain de ce que nous avons vu depuis.
Page 192 - Apicius ; depuis il s'infinua par fes artifices it avant dans l'efprit de Tibère , que ce prince impénétrable à tous les autres ne s'ouvroit , & ne fe fioit qu'à iu»y feul.
Page 122 - Ce gouverne par des maximes militaires, & dont les Sujets font guerriers, comme étoient les Romains, la récompenfe des foldats eft le principal du Gouvernement. Car Patente de la recompenfe entretient l'émulation , l'afeftion, le travail, & la difcipline.
Page 377 - Quelqu'un à qui il demanda ce que cela fignifioit, lui répondit que c'étoient les armes de la ville. Ces chevaux...

Bibliographic information