La politique de Léon XIII

Front Cover
Perrin et cie, 1902 - Popes - 290 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 248 - ... tous ne soient qu'un; comme vous, mon Père, êtes en ,,moi, et moi en vous, qu'ils soient de même un en nous, afin ..que le monde croie que vous m'avez envoyé.
Page 273 - Père seul ou bien que le Fils procède du Père, et le Saint-Esprit du Père et du Fils?
Page 223 - Parlagrâce de Dieu j'ai pu, moi, Guillaume II, empereur et roi de Prusse, achever l'œuvre commencée par mes prédécesseurs, et aujourd'hui, en l'anniversaire de la Réforme bénie, assisté de ma fidèle épouse, la très auguste impératrice et reine Augusta- Victoria, entouré des représentants du christianisme protestant et soutenu par leurs prières, accomplir la consécration de l'église. L'église doit porter le nom d...
Page 223 - Dieu, et professent pour cette grùce un attachement reconnaissant, considèrent Jésus-Christ crucifié et véritablement ressuscité comme notre unique Rédempteur et n'espèrent se justifier et arriver à la béatitude que par la foi en Jésus-Christ. << Daigne Jésus-Christ, de la plénitude de sa grâce, édifier et protéger notre chère Eglise protestante et bénir notre patrie allemande!
Page 224 - Maintenant c'est à nous le tour ! Ce n'est pas par des tentatives de prosélytisme, ce n'est pas par des prédications dogmatiques, c'est par votre conduite et par vos actes que vous inculquerez au monde musulman...
Page 268 - Monravieff sont encore présens à toutes les mémoires ; les sept premiers concernaient des questions d'ordre plutôt technique : nonaugmentation des effectifs, emploi des explosifs et des torpilleurs, police des guerres maritimes et des guerres continentales ; le huitième était ainsi conçu : « Acceptation, en principe, de l'usage des bons offices, de la médiation et de l'arbitrage facultatif, pour des cas qui s'y prêtent, dans le but de prévenir des conflits armés entre les nations ; entente...
Page 32 - Byzance résister aux hérésies des empereurs. Il ne faut donc pas demander comment les papes sont parvenus à la souveraineté des pays qui les environnaient; il faut demander comment il était possible qu'ils n'y parvinssent pas au milieu de telles circonstances,, malgré la distance des chefs de l'Eglise aux chefs des États, du spirituel au temporel , du ciel à la terre. Astolf, sans piété, écoute mal les remontrances d Etienne ; mais d'un caractère...
Page 222 - Lancastre s'avance vers le trône vacant et prononce la formule : « au nom de Dieu le père et du Fils et du Saint-Esprit...
Page 224 - II, en quel état les chrétiens ont mis ce territoire, où l'amour du Créateur a le plus brillamment resplendi. « Comment peut-on désirer ici que le monde musulman respecte le christianisme, lorsqu'on voit ce que le christianisme, représenté par les autres confessions chrétiennes, a fait de Jérusalem?
Page 223 - L'église doit porter le nom d' « église du Rédempteur », afin d'attester que moi et tous ceux qui, avec moi, reconnaissent dans l'œuvre de la Réforme, une grâce de Dieu, et professent...

Bibliographic information