Die christlichen Bilder: ein Beförderungsmittel des christlichen Sinnes, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 228 - Tableaux , statues, bas-reliefs et camées de la galerie de Florence et du palais Pitti, dessinés par Wicar, et gravés sous la direction de Lacombe et Masquelier , avec les explications par Mongez l'aine , etc.
Page 126 - Arts jusqu'au dix-huitičme sičcle, ou Recherches sur l'origine et les progrčs de ce genre de Peinture, et sur la vie, les ouvrages et le talent distinctif des principaux Paysagistes des différentes écoles ; par JBD 8vo.
Page 123 - Quid ibi immundae simiae? quid feri leones? quid monstruosi centauri? quid semihomines ? quid maculosae tigrides ? quid milites pugnantes ? quid venatores tubicinantes? Videas sub uno capite multa corpora, et rursus in uno corpore capita multa.
Page 53 - ... beatissimos esse constat, beatus autem esse sine virtute nemo potest, nee virtus sine ratione constare, nee ratio usquam inesse nisi in hominis figura : hominis 49 esse specie deos confitendum est.
Page 387 - Virginis et aliorum sanctorum, in templis praesertim habendas et retinendas, cisque debitum honorem et venerationem impertiendam, non quod credatur inesse aliqua in us divinitas vel virtus, propter quam sint colendae, vel quod ab eis sit...
Page 381 - Constantinopoli fecerunt, in qua scriptum habebatur, ut qui imaginibus Sanctorum, ita ut deificae Trinitati, servitium aut adorationem non impenderent, anathema judicarentur. Qui supra sanctissimi Patres nostri omnimodis adorationem et servitutem renuentes contempserunt, alque consentientes condemnaverunt.
Page 334 - ... ait jamais représenté, comme tant d'autres l'ont fait, la Vierge allaitant son enfant. Il ya effectivement dans l'acte et la fonction de nourrice, quelque chose qu'un sentiment religieux et délicat aime ŕ soustraire aux yeux , comme tenant de trop prčs ŕ l'humanité.
Page 184 - ... de nouveaux ; au lieu qu'en multipliant directement les élčves, contre l'ordre naturel des choses, on s'expose ŕ voir une foule d'hommes médiocres corrompre le goűt et enlever peut-ętre au vrai talent les travaux et les honneurs qu'ils devrait seul obtenir.
Page 277 - ... et ce que l'on voit en ręvant, peut bien ne pas ressembler exactement ŕ ce qui s'offre tous les jours ŕ nos regards : la fausseté męme devient lŕ presqu'une vérité, puisque nous savons bien que nous devons n'y voir que des choses extraordinaires. $Ł af Ь taffon in feinen Observation» sur quelques grands peintres p.
Page 277 - Les objet! qu'on ne voit que de loin, n'ont pas besoin d'ętre bien terminés ; le* détail« y deviennent inutiles ; l'ordonnance générale, le choix, heureux des principales lignes, les effets bien décidés de couleur et de lumičre y sont seuls essentiels : il faut que les yeux soient séduits au premier aspect; dailleurs, des figures en l'air, męlées avec des ornemens...

Bibliographic information