Bijdrage tot de kennis der kolonie Suriname

Front Cover
Nederlandsche Maatschappij van Schoone Kunsten, 1842 - Slavery - 195 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 2 - Il ya des pays où la chaleur énerve le corps, et affaiblit si fort le courage, que les hommes ne sont portés à un devoir pénible que par la crainte du châtiment : l'esclavage y choque donc moins la raison...
Page 14 - Mais, comme tous les hommes naissent égaux, il faut dire que l'esclavage est contre la nature, quoique dans certains pays il soit fondé sur une raison naturelle; et il faut bien distinguer ces pays d'avec ceux où les raisons naturelles mêmes le rejettent, comme les pays d'Europe, où il a été si heureusement aboli.
Page 163 - Voorts kan men als zeer schadelijk [voor de instandhouding der slavenbevolking] aanzien dat de verbindtenissen, zooals meestal plaats heeft, bestaan tusschen mannen en vrouwen van verschillende plantaadjen; ik heb plaatsen gekend, waar zelden een kind geboren werd, wiens vader aan de plantaadje behoorde. Deze zonderlinge voorkeur voor de vrouwen van eene andere plaats, die te zeer ingeworteld is om met goed gevolg te worden tegengegaan, geeft aanleiding niet alleen tot twisten, maar ook tot ziekte,...
Page 50 - II ya environ deux siècles qu'on fait du sucre dans les colonies et qu'on le fait de la même manière. En industrie, cela veut dire que, quand même on l'eût fabriqué passablement il ya deux siècles, on doit le fabriquer fort mal aujourd'hui.
Page 96 - ... zijn in vele gevallen een zeer goed veevoer, zooals ik reeds vroeger in mijn publicatie's uit oude schrijvers heb aangetoond. Ter nadere bevestiging wijs ik hier op hetgeen Lans daaromtrent schrijft in zijn: „Bijdrage tot de Kennis der Kolonie Suriname". (1842), waaruit ik het volgende overneem. „In Boven-Cottica en in Para waren eenige ossen der houtgronden, in „de bosschen aan de dienstbaarheid ontvlugt; men veronderstelde dat zij „door de tijgers moesten zijn verscheurd. Na verloop...
Page 14 - Je me félicite avec vous du succès du navire le Congo , qui est arrivé fort à propos sur la côte d'Afrique pour soustraire à la mort tous ces malheureux noirs. Je sais , d'ailleurs , que les nègres embarqués sur vos bâtimens sont traités avec autant de douceur que d'humanité, et, dans cette circonstance , j'ai à me réjouir d'avoir fait une bonne affaire, en même temps qu'une bonne action.
Page 149 - ... heb geraadpleegd, vond ik de meening verdedigd dat het eten van gezouten vleesch en visch, zoo het niet de directe oorzaak van de lepra is, dan toch het slecht gevoede lichaam vatbaar maakt voor de besmetting. Ik volsta met de meening van twee schrijvers te noteeren: WH Lans, lc blz. 151 schrijft: „Overigens wordt aan den gezouten zeevisch, op den duur gebruikt, eene nadeelige werking op de huid toegeschreven, en men heeft zelfs eene epidemische lepra waargenomen, die door het overmatig gebruik...
Page 168 - Le papier-monnaie ne pourrait se maintenir au pair , qu'autant qu'il existerait une caisse , qui le convertirait en espèces aussi facilement qu'une banque realisc le remboursement de ses billets.
Page 2 - ... de quelque chose les bornes de notre pouvoir. On va voir les raisons de cette disposition. Si l'homme ne trouvait aucun obstacle à satisfaire ses besoins, chaque fois qu'il les aurait contentés , il retomberait dans sa première indifférence, il n'en ressortirait que lorsque le sentiment de ces besoins renaissants l'agiterait; et la facilité d'y pourvoir n'aurait pas besoin de lumières supérieures à l'instinct de la brute; il n'aurait pas été plus sociable qu'elle. Ce n'était point...

Bibliographic information