La chronique d'Enguerran de Monstrelet: en deux livres, avec pièces justificatives 1400-1444, Volume 1

Front Cover
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 277 - Roy, ton nepveu, finir sa vie par grief martire pour ce qu'il estoit filz et frère de roy, et non pour autre chose. O toi, duc de Bretaigne ! pleure l'oncle de ton espouse, qui grandement t'amoit.
Page 351 - Et afin que ce soit ferme chose et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes, sauf en autres choses nostre droit, et l'autrui en toutes. Donné à Mante, ou mois de mars l'an de grâce 1422, et de nostre règne le premier.
Page 179 - Deum, sive regi quasi praecellenti, sive ducibus tanquam ab eo missis, ad vindictam malefactorum, laudem vero bonorum. Quia sic est voluntas Dei, ut benefacientes obmutescere faciatis imprudentium hominum ignorantiam.
Page 210 - Ht en oultre appert, madicte mineur déclairée , laquelle joincte à madicte majeur, s'ensuit clèrement que mondit seigneur de Bourgongne ne veult et ne doit en riens estre blasmé , ne reprins, dudit cas advenu en la personne dudit criminel duc d'Orléans. Et que le Roy nostre sire ne doit pas tant seulement estre content , mais doit avoir mondit seigneur de Bourgongne et son fait pour agréable et le auctorizer en tant que mestier seroit. Et avec ce le doit guerdonner et rémunérer en trois...
Page 351 - Et afin que ce soit chose ferme et estable à tous jours , nous avons fait mectre nostre scel à ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes. Donné à Paris, au mois de novembre, l'an de grâce mil cccc xxiiij, et de nostre règne le tiers.
Page 4 - Comme donques, assez soit convenable et digne occupacion que les très dignes et h aulx fais d'armes, les inestimables et aventureux engins et subtilité?, de guerre dont les vaillans hommes ont usé, . . . feussent et soient mis et récitez par escript en manière de croniques ou histoires, à l'advertissement et introduction de ceulx qui, à juste cause, se vouldroient en armes honnorablement...
Page 11 - ... de tout son royaume. Et depuis ce temps commencèrent les envies et tribulacions entre les seigneurs de son sang , pour ce que chascun d'eulx contendoit à avoir le plus grant gouvernement de son royaume , voyans assez clèrement qu'il estoit assez content de faire et accorder ce que par iceulx lui estoit requis...
Page 95 - ... maître et seigneur , l'un après l'autre. Néanmoins les dessusdits mariages furent du tout accordés et confirmés entre les parties dessusdites : et en furent faites et baillées , de partie à autre, aucunes sûretés par lettres et instruments royaux. Et adonc fut à Paris mise sus une très grand' taille sur tout le peuple du royaume de France, de par le roi et son grand conseil ; à laquelle mettre sus ne se voulut pas consentir ledit duc de Bourgogne , dont il fut grandement aimé et...
Page 168 - La première raison (pour laquelle j'entreprends ce discours), si est que je suys obligié a le servir par serement à luy fait, il ya trois ans passez. La seconde que lui, regardant que j'estoie petitement bénéficié, m'a donné chascun an bonne et grande pension pour me ayder à tenir aux escholes, de laquelle pension j'ay trouvé une grant partie de mes despens, et trouveray encores, s'il lui plaist, de sa grâce...

Bibliographic information