Histoire de la Géorgie depuis l'antiquité jusqu'au XIX [i.e. dix-neuvième] siècle: ptie. Histoire ancienne, jusqu'en 1469 de J.-C

Front Cover
l'Académie impériale des sciences, 1849 - Georgia (Republic)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - Khazarie *), à l'endroit où se termine l'extrême Caucase. Il fonda une ville, appelée de son nom Egris : ce lieu est le Bédia de nos jours. Cependant le N. des Caucases *) n'entrait pas dans la portion de Thargamos , et il n'y avait pas une âme. Ce pays étant inhabité , depuis le Caucase jusqu'au grand fleuve qui tombe dans la mer de Derbend, Thargamos y conduisit les deux géants Lécan et Cawcas , choisis entre beaucoup d'autres. Il donna au premier le pays depuis la mer de Derbend jusqu'au...
Page 397 - Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et Sa justice et tout le reste vous sera donné par surcroît.
Page 354 - Charaghan , le plus distingué des princes qiphtchaqs , la bien - heureuse reine Gourandoukht , célèbre par sa beauté , qui était devenue sa femme légitime , la reine de toute la Géorgie.
Page 217 - Turks, entrés en Perse, ainsi qu'il est raconté en détail dans l'histoire persane. Il tua le roi des Turks, mit son armée en déroute, et quant aux troupes grecques qui avaient pénétré dans le territoire persan, elles se retirèrent et revinrent en Grèce. Ce qui restait, des gens envoyés par Gouaram couropalate , partit également et rentra chacun chez soi, parce que voyant les Perses libres du côté des Turks, ils craignirent, ainsi que les Géorgiens, d'être attaqués par eux. Tandis...
Page 119 - Pour conclure, je ne connais aucun texte géorgien , ancien et authentique , qui certifie le voyage d'Eustathe en Géorgie immédiatement à l'époque de la conversion de cette contrée au christianisme...
Page 35 - Caucase. Etant venu dans le Karthli *) , il trouva chez tous les Géorgiens des coutumes plus abominables que chez aucun peuple. En effet les mariages et la débauche s'y pratiquaient sans égard à la parenté , on mangeait de tout ce qui a vie , on dévorait les cadavres...
Page 217 - Seulement l'histoire grecque ne parle pas d'une fille de Maurice donnée en mariage au roi de Perse. Ce qui a pu donner naissance à cette tradition , ce sont les amours et le mariage de ce prince avec une dame romaine , nommée Sira , et dans les livres orientaux Chirin ; ibid.
Page 267 - Ilarion , natif du mlhawrat (VJ^/,.-.) de Cakheth, vécut 10 ans au couvent de Garesdja et fut ordonné prêtre. Delà il vint à Jérusalem, et après un long séjour en Palestine, rentra dans sa patrie. Il la quitta de nouveau, avec deux Géorgiens, pour aller dans le mont Olympe, où trois autres de ses compatriotes vinrent le joindre ; cinq an.s après , il alla à Constantinople , à Thessalonique , puis à Rome , où il passa 2 ans , et revint à Thessalonique. Ayant vécu là...
Page 218 - C'était un homme pieux et constructeur d'églises. Il commença par en bâtir une pour la croix adorable* », et éleva cet édifice jusqu'à mi-hauteur d'homme. « Il restaura aussi les fondements de Sion, à Tiflis, dont les bâtiments furent achevés après lui, en partie par une femme veuve, en partie par les efforts du peuple, sous le mthawar...
Page 220 - Barlhloméc, le Ile catholicos. Ce prince était sans foi ni crainte de Dieu ; il ne servait point le Seigneur, ne faisait point prospérer la religion et ne construisait pas d'églises. De son temps il y eut de grands troubles en Grèce. Un guerrier, nommé Phocas, se révolta contre l'empereur .Maurice, le tua, lui et ses fils, et s'empara de la Grèce...

Bibliographic information