Annuaire historique, Volume 4

Front Cover
Société de l'histoire de France, 1839 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 64 - Le nom de l'éditeur sera placé à la tête de chaque volume. Aucun volume ne pourra paraître sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil, et s'il n'est accompagné d'une déclaration du Commissaire responsable, portant que le travail lui a paru mériter d'être publié. Le Commissaire responsable soussigné déclare que le tome IV de l'édition de L'HISTOIEE UNIVERSELLE D' AGRIPPA D'AUBIGNÊ
Page 64 - Le Conseil désigne les ouvrages à publier, et choisit les personnes les plus capables d'en préparer et d'en suivre la publication. Il nomme, pour chaque ouvrage à publier, un Commissaire responsable, chargé d'en surveiller l'exécution. Le nom de l'éditeur sera placé à la tête de chaque volume. Aucun volume ne pourra paraître sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil, et s'il n'est accompagné d'une déclaration du Commissaire responsable, portant que le travail lui a paru...
Page 123 - Le roi statuait : 1° que les députés, aux prochains États -Généraux, seraient au moins au nombre de 1,000; 2° que ce nombre serait formé, aulant que possible, en raison composée de la population et des contributions de chaque bailliage; 3° que -le nombre des députés du Tiers-État serait égal à celui des deux autres ordres réunis 3.
Page 65 - Le Trésorier n'acquitte aucune dépense, si elle n'a été préalablement autorisée par le Conseil et ordonnancée par le Secrétaire général. ART.
Page 121 - C'était assurer le triomphe de la ligue. Mais les espérances de Henri III s'évanouirent prpmpteinent, car les demandes hardies et réitérées de l'assemblée ne lui permirent plus de se faire illusion sur les desseins de son compétiteur. «Alors, il se décida à frapper un coup qui, sans doute, ne rétablit pas immédiatement en France l'ordre et la paix, mais qui empêcha que la couronne ne passât dans la maison de Lorraine. Le duc de Guise fut assassiné le 23 décembre ; le cardinal de...
Page 100 - Jamais, dit le procès -verbal, on n'en avoit vu de si nómbrense, ni composée de gens si sages. » Pierre de La Forêt prononça un discours sur les mesures qu'on devait prendre pour délivrer le roi et continuer la guerre, et sur les subsides qui étaient nécessaires dans les circonstances présentes. L'archevêque de Reims, Jean de Craon, pour les gens d'église, le duc de Bretagne pour les nobles, le prévôt Marcel pour les bourgeois, répondirent « qu'ils feraient ce que pourroient aux fins...
Page 118 - L'Hôpital, pour la mémoire duquel elle restera toujours un titre de gloire ; mais cet esprit profond et sage ne s'était pas plié servilement au vœu des états , et sa résistance avait excité des plaintes vives de leur part. Le parlement , de son côté , réclamait contre plusieurs innovations que cette ordonnance avait introduites dans l'administration de la justice , et son opposition en suspendait la promulgation.
Page 106 - Le 27 mai , le régent rappelant la destitution des oflieiers du roi que les états de 1356 avaient prononcée, rétablit ces officiers. Le 2 juin , l'assemblée s'occupa de la levée d'une armée et de l'octroi d'un subside. Il est à remarquer que les nobles furent astreints, malgré le service qu'ils devaient faire en personne , à payer les impositions consenties par les villes, et que les envoyés de ces villes , n'ayant pas reçu le pouvoir d'accorder un subside, demandèrent qu'il leur fil...
Page 117 - L'ordre de la noblesse s'éleva avec force contre les prétentions de la reine-mère dont les efforts ne purent empêcher l'assemblée de porter ses investigations sur toutes les matières qui lui en parurent dignes. L'objet principal de la réunion était de voter de nouvelles tailles, caries dettes de l'État montaient à 4a,oou,oou.
Page 120 - Après la journée des Barricades , le roi avait nommé le duc de Guise lieutenant- général du royaume, déclaré le cardinal de Bourbon le plus proche héritier de la couronne, et remis à une assemblée...

Bibliographic information