Les réseaux de renseignements franco-polonais, 1940-1944: Réseau F, marine, famille-Interallié, Réseau F2, étoile, PSW-Afrique, Enigma-équipe300, Suisse 3

Couverture
L'Harmattan, 2005 - 411 pages
En 1939, la France accueillait le Gouvernement polonais en exil, lui permettant de reconstituer sa légitimité et ses forces armées. Les troupes polonaises combattirent sans faille durant la Campagne de 1940 aux côtés de la France. A l'annonce de la demande d'Armistice, le Gouvernement polonais manifesta clairement son refus de déposer les armes et de voir ses troupes intégrées dans les clauses d'armistice. Constatant qu'il était livré aux Allemands, le Gouvernement polonais rompit avec la France du maréchal Pétain et partit se réfugier à Londres pour y continuer la lutte contre l'Allemagne nazie. Là, l'une de ses premières initiatives a été l'organisation d'une Résistance polonaise sur le territoire français. Les officiers polonais qui implantèrent des réseaux de résistance constatèrent avec satisfaction, que dès juillet 1940, de nombreux Français refusaient la défaite et répondaient avec empressement à leurs propositions de combat en commun. Ces réseaux permirent à des milliers de Français de reprendre la lutte contre l'envahisseur de leur pays et de contribuer à remettre la France dans l'action aux côtés des Alliés. Les réseaux polonais s'impliquèrent dans le déchiffrage des messages allemands codés avec la machine Enigma et agirent aussi en Suisse, en Italie et en Belgique. Ils contribuèrent également avec efficacité à la préparation du Débarquement des Alliés en Afrique du Nord. Leur activité perdura tout au long du conflit : les terribles coups de butoir des polices allemandes et de la milice de Vichy n'arrivèrent pas à y mettre fin. A la Libération, les réseaux polonais ont été homologués par la France Combattante sous l'appellation de " Réseau F2 ". F2 fut intégré avec tous ses moyens, dans les Services Spéciaux français afin de participer à la restauration d'une France républicaine.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques