Patrologiae cursus completus: sive biblioteca universalis, integra, uniformis, commoda, oeconomica, omnium SS. Patrum, doctorum scriptorumque eccelesiasticorum qui ab aevo apostolico ad usque Innocentii III tempora floruerunt ... [Series Latina, in qua prodeunt Patres, doctores scriptoresque Ecclesiae Latinae, a Tertulliano ad Innocentium III], Volume 220

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

INDICES TOMUS TERTIUS

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 149 - Considérant enfin que tout ce que nous avons proposé pour concilier la sûreté de nos armées, la tranquillité et le bien-être de nos peuples, la dignité et l'intégrité de notre empire avec les prétentions temporelles des souverains Pontifes, ayant été proposé en vain, » Nous avons décrété et décrétons ce qui suit :
Page 369 - Non faciès tibi sculptile, ñeque omnem similitudinem, quae est in coelo desuper, et quae in terra deorsum, nee eorum, quae sunt in aquis sub terra. Non adorabis ea, ñeque coles:" quidam hoc alterum praeceplum existimantes, duo postrema ipsa unius praecepti vi contineri voluerunt; ut S.
Page 155 - ' ' serait ébranle. « viaire romain, on mît dans les mains des fidèles, dans la « bouche des ministres de la religion, jusqu'au milieu «• de nos saints temples et de la solennité du culte divin, « ce qui tend à ébranler les principes inviolables et sacrés « de l'attachement des sujets à...
Page 531 - ... blanditur mihi aliud agenti et eam non advertenti. insinuat autem se ita vehementer, ut, si repente subtrahatur, cum desiderio requiratur; et si diu absit, contristat animum.
Page 169 - Christe, cerne tuum vicarium. Toute l'Europe était accourue à Rome, et le nombre des pèlerins qui se pressaient aux portes des saintes basiliques avait effacé les plus pompeux souvenirs de la cité, deux fois reine du monde. C'était à la fois la manifestation d'un immense enthousiasme religieux et la manifestation de la puissance dont l'autorité pontificale restait armée aux yeux des peuples.
Page 381 - Fateor insitam esse nobis corporis nostri caritatem; fateor nos huius gerere tutelam. non nego indulgendum illi: serviendum nego. multis enim serviet, qui corpori servit, qui pro illo nimium timet, qui ad illud omnia refert.
Page 155 - Papes qui ail osé faire éclater ses prétentions sur le temporel des rois, en s'attribuant ouvertement le droit imaginaire de pouvoir les déposer < l délier leurs sujets du serment de Udelilé.
Page 165 - ... ipsos Cistercienses dominos meos, eorum ecclesias, loca atque bona, adhaerentes seu adhaerere volentes eisdem, et ipsorum omnem statum et bona, protectioni sedis apostolicae '. Que l'ordre de Cîteaux ait compris la gravité de la situation en s'opposant ouvertement aux volontés de Philippe le Bel ; qu'appelé à choisir entre le devoir qui parlait à sa conscience et le péril qui menaçait ses personnes et ses biens, il ait courageusement préféré le péril, on ne peut en douter : il trouvait...
Page 157 - C'est en ce jour mémorable qu'on entendit professer, avec non moins d'éloquence que de doctrine, du haut de la chaire épiscopale, la foi daos l'infaillibilité du Pontife romain parlant aux Eglises, et proclamer la haute mission imposée par la Providence à S.

Bibliographic information