Annuaire historique du departement de l'Yonne, Volume 48

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 33 - D'un malin vouloir est porté. L'autre animal, tout au contraire, Bien éloigné de nous mal faire, Servira quelque jour peut-être à nos repas. Quant au chat, c'est sur nous qu'il fonde sa cuisine. Garde-toi, tant que tu vivras, De juger des gens sur la mine.
Page 39 - Le territoire de la France est. divisé, pour l'organisation de l'armée active, de la réserve de l'armée active, de l'armée territoriale et de sa réserve, en dix-huit régions et en subdivisions de régions.
Page 33 - Il est velouté comme nous, Marqueté, longue queue, une humble contenance; Un modeste regard, et pourtant l'œil luisant: Je le crois fort sympathisant Avec messieurs les rats; car il a des oreilles En figure aux nôtres pareilles. Je l'allais aborder, quand d'un son plein d'éclat L'autre m'a fait prendre la fuite.
Page 32 - Le cochet, le chat et le souriceau Un souriceau tout jeune, et qui n'avait rien vu. Fut presque pris au dépourvu.
Page 122 - Ghevert resta dans la ville avec les blessés et les malades. On le somma de se rendre à discrétion : « Dites à votre général que, s'il ne m'accorde pas les honneurs de la guerre, je mets le feu aux quatre coins de Prague et je m'ensevelis sous ses ruines.
Page 105 - Il prit la ville en huit jours (juin 1692) et les châteaux en vingt-deux, pendant que le duc de Luxembourg empêchait le roi Guillaume de passer la Méhaigne à la tête de quatre-vingt mille hommes, et de venir faire lever le siège.
Page 253 - Monsieur de me pardonner ce que j' ecris dans une langue que je n' ay pratique que tres rarement et de croir que je suis avec beaucoup de respect, Monsieur votre tres humble et tres obeissant serviteur GEOR.
Page 58 - Tout enfant âgé de moins de deux ans, qui est placé moyennant salaire en nourrice, en sevrage ou en garde, hors du domicile de ses parents, devient, par ce fait, l'objet d'une surveillance de l'autorité publique, ayant pour but de protéger sa vie et sa santé.
Page 278 - Jame de céans, Vous et votre compagnie : Si je viens ici présent, Ce n'est pas par gourmandie, Mais c'est pour l'amour de Dieu. Donnez-nous la part à Dieu ! Si vous ne voulez la donner, Ne nous faites point attendre, Car il fait bien froid; voyez, J'ai ma camarade qui tremble, Et nous tremblons bien tous deux. Donnez-nous la part à Dieu! La part à Dieu, ma bonne dame, La part à Dieu, s'il vous plaît (1) ! (l) Yonne, Aube.
Page 85 - Ce n'est pas seulement ce testament qui a servi de modèle à Villon ; ce sont les autres pièces, chansons, ballades, complaintes, etc., qui forment le recueil du prisonnier de Beauvais. On y remarque, comme dans le Grand Testament de Villon, une ballade à la sainte Vierge, une chanson à sa maîtresse, un rondel à une belle dame , une ballade qui rappelle exactement celle des Neiges d'antan, etc. Les similitudes, les réminiscences sont plus...

Bibliographic information