Catastrophe de Murat: ou, Récit de la dernière révolution de Naples, avec les pièces justificatives

Front Cover
J.-A. Lebel, 1815 - Kingdom of the Two Sicilies - 127 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 108 - ... alors principalement le dessein de donner le change à l'empereur des Français sur l'accession effective du roi à l'alliance des Puissances. Les victoires remportées dans l'intérieur de la France décidèrent cependant le rôle du roi. Paris était tombé entre les mains des Alliés, et l'armée napolitaine commença à entrer en campagne. La Convention du 11 avril 1814 avait mis fin à la guerre contre Napoléon.
Page 110 - Il demanda en même temps le passage à travers le territoire de Rome pour deux de ses divisions, qui cependant, loin de se conduire hostilement, ne troubleraient pas le Saint-Père dans sa capitale. Le pape protesta contre cette violation de son territoire; lorsqu'elle eut lieu, SS quitta Rome et se rendit à Florence.
Page 8 - Votre mari est un fort brave homme sur le champ de bataille, mais il est plus faible qu'une femme ou qu'un moine quand il ne voit pas l'ennemi : il n'a aucun courage moral.
Page 119 - Je ne desire que de vous donner les preuves les plus éclatantes de mon amour paternel, et rendre la nouvelle période de mon gouvernement l'époque la plus heureuse du bien-être et du bonheur de notre patrie commune. Un seul jour doit dissiper tous les malheurs de plusieurs années. Les gages les plus sacrés, les plus invariables de modération, de douceur, de confiance réciproque et parfaite union, seront les garanties de votre tranquillité.
Page 105 - ... maîtres. Tous les peuples doivent se tenir dans les bornes que la nature leur a assignées : des mers, des montagnes inaccessibles, voilà vos limites. Ne pensez jamais à les franchir ; mais repoussez l'étranger qui ne les a pas respectées, s'il ne se hâte de rentrer dans les siennes. Quatre-vingt mille Italiens du pays de Naples entrent en campagne , sous les ordres de leur roi, et jurent de ne prendre aucun repos avant que l'Italie ne soit délivrée.
Page 118 - Je me mels en marche à la tête d'une armée, non comme les usurpateurs, pour tromper et soulever les peuples, ou comme les aventuriers, pour enlever, dans le désordre de la tempête et du naufrage , ce que le calme n'aurait pu leur procurer. Je retourne dans le sein de ma chère famille; je viens lui apporter des consolations et la paix : je viens lui rendre l'antique sérénité, et effacer le souvenir de tous les maux passés. « Non, vous n'êtes point faits pour porter le feu de la révolte...
Page 108 - Convention du 11 avril 1814 avait mis fin à la guerre contre Napoléon. Les négociations de Paris fixèrent les rapports mutuels de la France et de ses anciens ennemis. Toutes les armées commencèrent leur retraite; les Napolitains se retirèrent dans les Marches pontificales, sur lesquelles le roi avait des prétentions à faire valoir en vertu du 11 avril.
Page 109 - Ce n'était point là le moyen de faire changer les dispositions des cours qui s'opposaient à l'admission du roi de Naples au rang des souverains de l'Europe. Lorsque le fardeau des efforts militaires devint insupportable au royaume , le roi se détermina à des démarches plus entreprenantes. Dans le courant de février dernier, il fit connaître au cabinet autrichien son projet d'envoyer une armée en France , à l'effet de quoi il ne demandait rien moins que le passage par la moyenne et la haute...
Page 121 - Les troupes napolitaines marcheront ce jour sur Salerne, où elles se rendront en deux jours d'étapes, et prendront des quartiers concentrés dans la ville et les environs pour y attendre la décision de leur sort futur. Le 23 mai, l'armée alliée prendra possession de la ville, citadelle, et de tous les forts de Naples.
Page 99 - ... de la faiblesse de votre caractère. Vous êtes un bon soldat sur le champ de bataille; mais hors de là, vous n'avez ni vigueur ni caractère. Je suppose que vous n'êtes pas de ceux qui pensent que le lion est mort.

Bibliographic information