Marci Manilii Astronomicon libri quinque: accessere Marci Tullii Ciceronis Arataea, Volume 2

Front Cover
Alexandre Guy Pingré
sub privilegio Regiae scientiarum academiae, 1786 - Astrology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 351 - Je certifie le préfent extrait conforme à fon original & au jugement de l'Académie. A Paris, ce 16 août 1786.
Page 144 - Ceres, non ullus seminis usus, 280 subdere fracturo silici frumenta superque ducere pendentis orbes et mergere farra ac torrere focis hominumque alimenta parare atque unum genus in multas variare figuras. et, quia...
Page 280 - Post hune ore fero Capricornus vadere pergit ; Humidus inde loci collucet Aquarius orbi. Exin squamigeri...
Page 288 - ... ut parvum tranans geminaverit orbem. Hie genus et suram cum Chelis erigit alte : Ipse autem prœceps obscura nocte tenetur, Dum Nepa et Arcitenens invisant lumina cœli ; Nam secum medium pandet Nepa ; tollere vero 410 In cœlum totum exoriens conabitur Arcus.
Page 214 - ... varié dans cet intervalle de temps écoulé ; mais de plus , ces durées, ces rapports n'ont jamais pu être partout les mêmes. Ce que nous en trouvons dans Aratus...
Page 34 - Litoribufque fuis populos exponere captos , Aut uncos celare cibis aut carcere fraudem. Navales etiam pugnas , pendentia bella Attribuunt, pelagique infedos fangnine fluâuy.
Page 182 - Major & ex undis ad cautes provolat altas, Solvitque haerentem vinclis de rupe puellam, Defponfam pugna, nupturam dote mariti. Hic dedit Andromedae cœlum, flelJifque facravit Mercedem tanti belli , quo concidit ipsâ Gorgone non levius monftrum , pelagufque levavit.
Page 177 - ... elle eft Comme attachée à la croix fur laquelle elle doit expirer. Dans cet appareil de fupplice , on a foin cependant que rien ne puiife offenfer la décence , alarmer fa pudeur , fa fituation ajoute à fa beauté.
Page 201 - ... feuilles qui tombent par milliers dans les forêts : vous n'approcherez pas du nombre des feux qui circulent dans le ciel. Comme, dans le...
Page 203 - Comme dans le recensement des habitants d'une grande ville, on met les sénateurs au premier rang, l'ordre équestre en second, le citoyen après le chevalier, enfin après le citoyen la plèbe anonyme, de même il existe dans le vaste monde une sorte de république établie par la nature, qui du ciel a fait une grande ville. Là, il ya des astres qui représentent les chefs, d'autres approchent fort de ces premiers ; tous les hommes, tous les privilèges sont réservés pour ces astres principaux.

Bibliographic information