Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 4 of 4 on L'Egée aux flots silencieux dormait à l'horizon bleuâtre. Qu'on levât ou baissât....
" L'Egée aux flots silencieux dormait à l'horizon bleuâtre. Qu'on levât ou baissât les yeux, on découvrait partout des cieux, un ciel d'azur, un ciel d'albâtre. «La faible brise du printemps, dont la tiède et rare haleine soufflait ou mourait par... "
Poètes grecs contemporains - Page 149
by Juliette Adam - 1881 - 303 pages
Full view - About this book

Histoire littéraire de la Grèce moderne, Volume 2

Alexandros Rizos Rankavēs - Greek literature, Modern - 1877
...en français, d'après le rhythme de l'orï ginal, les dix premières de celle qui est intitulée: «Le trajet de Bacchus. «L'Egée aux flots silencieux...partout des cieux, un ciel d'azur, un ciel d'albâtre. «La faible brise du printemps, dont la tiède et rare haleine soufflait ou mourait par instants, arrivait...
Full view - About this book

Histoire littéraire de la Grèce moderne, Volume 2

Alexandros Rizos Rankavēs - Greek literature, Modern - 1877
...rendre en français, d'après le rhythme de l'original, les dix premières de celle qui est intitulée: «Le trajet de Bacchus. •>* «L'Egée aux flots...partout des cieux, un ciel d'azur, un ciel d'albâtre. «La faible brise du printemps, dont la tiède et rare haleine soufflait ou mourait par instants, arrivait...
Full view - About this book

Précis d'une histoire de la littérature néo-hellénique

Alexandros Iakōvou Rhizos Rhankavēs - 1877
...est intitulée: «Le trajet de Bacchus. «L'Egée aux flots silencieux dormait à l'horizon bleuatre. Qu'on levât ou baissât les yeux, on découvrait...partout des cieux, un ciel d'azur, un ciel d'albâtre. «La faible brise du printemps, dont la tiède et rare haleine soufflait ou mourait par instants, arrivait...
Full view - About this book

Histoire littéraire de la Grèce moderne, Volume 1

Aléxandros Rízos Ragkavís - Greek literature, Modern - 1877 - 266 pages
...est intitulée: «Le trajet de Bacchus. «L'Egée aux flots silencieux dormait à l'horizon bleuatre. Qu'on levât ou baissât les yeux, on découvrait...partout des cieux, un ciel d'azur, un ciel d'albâtre. «La faible brise du printemps, dont la tiède et rare haleine soufflait ou mourait par instants, arrivait...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF