Dictionnaire universel des contemporains: contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers, Partie 1

Couverture
L. Hachette, 1858 - 1802 pages
2 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

voir joseph garnier

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

bio de fulgence fresnel

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 116 - Sans rancune contre aucune individualité, contre aucun parti, j'ai laissé arriver aux affaires les hommes d'opinions les plus diverses, mais sans obtenir les heureux résultats que j'attendais de ce rapprochement : au lieu d'opérer une fusion de nuances, je n'ai obtenu qu'une neutralisation de forces. L'unité de vues et d'intentions a été entravée, l'esprit de conciliation pris pour de la faiblesse. A peine les dangers de la rue étaient-ils passés, qu'on a vu les anciens partis relever leurs...
Page 167 - Je dirai seulement» sinon comme défense, au moins comme excuse, que ces chansons, folles inspirations de la jeunesse et de ses retours, ont été des compagnes fort utiles, données aux graves refrains et aux couplets politiques. Sans leur assistance, je suis tenté de croire que ceux-ci auraient bien pu n'aller ni aussi loin, ni aussi bas, ni même aussi haut, ce dernier mot dût-il scandaliser les vertus de salon.
Page 59 - En décembre 1851 , il ftit nommé membre de la commission consultative chargée de remplacer le conseil d'État, et président de la section des finances; membre de la commission municipale de la ville de Paris et du conseil général du département de la Seine; membre et ensuite président de la commission de surveillance de la caisse d'amortissement et des dépôts et consignations ; enfin sénateur, en vertu du décret du 16 janvier 1852.
Page 116 - France à la hauteur de sa renommée, il faut des hommes qui, animés d'un dévouement patriotique, comprennent la nécessité d'une direction unique et ferme et d'une politique nettement formulée, qui ne compromettent le pouvoir par aucune irrésolution, qui soient aussi préoccupés de ma propre responsabilité que de la leur, et de l'action que de la parole.
Page 299 - Recherches bibliographiques et critiques sur les éditions originales des cinq livres du roman satirique de Rabelais et sur les différences de texte qui se font remarquer particulièrement dans le premier livre du Pantagruel et dans le Gargantua.
Page 205 - Recherches expérimentales et mathématiques sur les mouvements des 'molécules de la lumière autour de leur centre de gravité, 1814, in-4°; Traité de physique expérimentale et mathématique, 1816, 4 vol.
Page 233 - ... c'est une consolation. Il ya d'ailleurs, dans les choses de ce monde, une sorte de balancement et de compensation : il ne me semble pas très-injuste que mes ouvrages, dont les libraires ont eu quelquefois à se plaindre, m'aient aussi causé quelque dommage.
Page 53 - Il proposa un impôt somptuaire sur les vêtements, que la majorité ne considéra pas comme sérieux. 11 s'abstint de déclarer que le général Cavaignac avait bien mérité de la patrie. Après l'élection du 10 décembre, il s'associa constamment aux actes de la Montagne et appuya la proposition tendant à décréter d'accusation le président et ses ministres à l'occasion du siège de Rome. Non réélu à l'Assemblée législative, il alla reprendre sa brasserie.
Page 105 - ... avaient conservé dans ce pays les plus vives sympathies, lui offrit spontanément d'être un de ses représentants à l'Assemblée constituante; il fut élu le sixième sur onze, par 77,000 suffrages. Membre du comité de l'instruction publique, il vota d'abord avec le parti du général Cavaignac; mais après l'élection du 10 décembre, il se rapprocha de la gauche, et combattit la politique de l'Elysée au dehors comme au dedans, sans toutefois appuyer la demande de mise en accusation proposée...
Page 157 - Carte du premier royaume de Bourgogne . avec un Commentaire sur l'étendue et les frontières de cet État, d'après les vingt-cinq signatures épiscopales du Concile d'Épaone, en 517.

Informations bibliographiques