Souvenirs d'une ambassade et d'un séjour en Espagne et en Portugal: de 1808 à 1811, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - A mesure que la barque s'éloigne de la rive d'Alemtejo 1, on découvre une nouvelle beauté dans le tableau qu'on a sous les yeux. La ville s'étend sur les collines qui bordent le fleuve, et se montre à vous avec ses dômes, ses couvents, ses palais, ses jardins et ses champs cultivés qui séparent un palais d'un monastère, une place publique d'un cimetière, et lui donnent ainsi de la ressemblance avec une ville d'Orient ; et puis se déroulent au loin ces jardins embaumés qui sont autour...
Page 69 - ... mauvaise grâce, qu'on ne pouvait revenir d'auprès d'elle sans être assez peu satisfaite de trouver une reine si peu agréable, et une femme qui ne pouvait se résoudre à vieillir. Elle avait surtout une façon de s'habiller qui était étrange. Le jour où je la vis, elle avait une robe jaune en soie, sur laquelle était une magnifique robe de point d'Angleterre. Elle était coiffée en cheveux, et, sur sa coiffure à la grecque, était une guirlande en lierre mêlée de perles. C'était...
Page 73 - Une belle œuvre, et qui mérite d'être connue dans notre langue, c'est Le 'Diable prédicateur. Elle est, dit-on, du roi Philippe IV, et je le croirais d'autant mieux qu'il ya une sorte de courage à braver les moines, courage que pouvait avoir seul un souverain, surtout à cette époque. Le Diable prédicateur est une pièce comique, et faite de telle sorte, qu'il ya, dans les deux premiers actes, plus de talent que dans les mélodrames qu'on joue à la Gaieté, à l'Ambigu-Comique et même à...
Page 310 - ... (II, 137-139) Enfin, sur les excursions à travers le pays, le passage suivant nous éclairera suffisamment : Une autre chaîne de montagnes, plus loin vers le nord, s'étend parallèlement aux montagnes de Cintra et se joint à celles-ci par d'autres montagnes élevées, mais interrompues, comme le Cabeça de Mentechique, et d'autres. De la mer, on aperçoit ces montagnes formant un vaste amphithéâtre; elles sont composées de pierre calcaire lamelleuse et compacte. A l'endroit où elles s'abaissent...
Page 9 - Dès l'année 1777 le roi a trouvé mauvais qu'on se masquât, qu'on se fouettât, qu'on dansât et qu'on allât les bras en croix-. ... Quelques jours avant la semaine sainte, le curé de chaque paroisse, avec un registre, rend visite à ses ouailLa semaine sainte est pour les Espagnols le temps d'une grande dissipation, ce qu'on ne croirait pas ici. C'est leur temps de joie, comme le carnaval l'est pour nous, si je puis faire cette comparaison. C'est dans les jours saints que les intrigues se nouent...
Page 118 - Mais du moins à SaintPierre la majesté de la pensée fait dire à un homme : , Cette église que vous admirez, j'en ferai le dôme de la mienne, je la mettrai en l'air », et il le fit! Cette pensée fait pardonner des fautes de goût à un homme d'un tel génie, et partant à son œuvre; mais ici, en voyant cette profusion de marbres de couleur, de bronzes, de reliques, etc. (II, 137) ... Assez près de ce couvent est un lieu où j'allais assez souvent me promener : c'est le cimetière des protestants......
Page 114 - Lisboa, nao tem visto causa boa [en note : Qui n'a pas vu Lisbonne n'a vu rien de beau en ce monde]. Ces paroles admiratives, que l'orgueil inspire toujours à tout Portugais habitant de Lisbonne, seront reconnues véritables par ceux qui auront eu le bonheur de vivre sur les bords enchantés du...
Page 81 - Maures s'en emparèrent en 71k et la conservèrent jusqu'en 1085, époque à laquelle elle leur fut enlevée par Alphonse VI. Il se fit je' ne sais trop pourquoi nommer empereur de Tolède, ce qui fit que la ville conserve encore aujourd'hui le nom de royale et d'impériale. Les rochers nus et hérissés qui servent de base à la ville en font une des plus redoutables positions qui existent en Espagne, où les rochers qui couvrent le sol font fréquemment de pareilles positions. Le Tage roulait de...
Page 114 - C'est particulièrement en arrivant par Aldea-Gallega que son aspect est le plus majestueusement imposant. Sur le premier plan du tableau , le Tage , dont la largeur en cet endroit est de plus de deux lieues de France, est couvert de mille vaisseaux , dont les mâts pavoisés annoncent que toute la marine du monde peut venir demander asile à la rade de Lisbonne.
Page 74 - ... qu'ils ne font plus la charité aux franciscains. Mais Dieu , touché de pitié , envoie l'ange Gabriel pour contraindre le diable à prêcher la bonté et la charité autant qu'il a prêché le contraire. Il revêt un habit de franciscain, et il joue le rôle que Dieu lui inflige. Voilà le nœud principal. L'auteur ya ajouté des scènes amenées par des caractères vraiment comiques , notamment celui d'Antolin , qui est pourtant un peu forcé comme charge comique : les caractères de l'avare...

Bibliographic information