Histoire Critique Et Militaire Des Guerres de la Revolution: Campagne de 1799

Front Cover
Chez Anselin et Pochard, 1822 - France
 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 400 - Qu'avez- vous fait de cette France que je vous ai laissée •si brillante ? Je vous ai laissé la paix, j'ai retrouvé la guerre ; je vous ai laissé des victoires, j'ai retrouvé des revers; je vous ai laissé les millions de l'Italie, et j'ai trouvé partout des lois spoliatrices et la misère. Qu'avez-vous fait de cent mille Français que je connaissais tous, mes compagnons de gloire? Ils sont morts. Cet état de choses ne peut durer; avant trois ans il nous mènerait au despotisme...
Page 451 - Rheinthal jusqu'à Dissentis, je dois avant tout attendre la jonction des troupes de ce dernier. Je désire apprendre de lui-même, comme connaissant mieux les localités, où et comment l'opérer ; de même, de mon côté, dès que la jonction aura réussi, je pense que les troupes russes d'Italie, ne pouvant plus être arrêtées, pénétreront sur les deux rives du lac de Lucerne ; celles de MM. de Lincken et Hotze entre les lacs de Zurich et Zug ; et enfin la réunion totale des troupes russes...
Page 452 - Varèze, que vous me ferez connaître par courriers la position et la force de toutes les troupes, tant russes que royales-impériales qui se trouvent réunies en Suisse, ainsi que les positions de l'ennemi, ses forces et leur distribution. Je désire aussi que...
Page 451 - Comme je n'ai pas eu connaissance exacte des dispositions des deux armées impériales réunies en Suisse, et que seulement, par des rapports pris en passant, je dois présumer que le corps de troupes russes sous les ordres...
Page 451 - Je désire apprendre de lui-même, comme connaissant mieux les localités , où , et comment l'opérer ; de même, de mon côté, dès que la jonction aura réussi, je pense que les troupes russes d'Italie , ne pouvant plus être arrêtées, pénétreront sur les deux rives du lac de Lucerne, celles de MM. de Lincken et Hotze, entre les lacs de Zurich et Zug; et enfin la réunion totale des troupes russes du général...
Page 431 - L'ennemi, poursuivant les avantages de son offensive, fera sans doute tous ses efforts pour s'emparer de la Ligurie, et replier l'armée d'Italie sur les Alpes. S'il parvenait à ce but, il se prolongerait bientôt par sa droite, et continuerait...
Page 450 - M. le feld-maréchal-lieutenant comte de Haddick, doivent coopérer à l'attaque, il sera très-nécessaire que les armées des deux cours impériales réunies en Suisse fassent, avec fermeté et constance, une attaque générale , simultanée et combinée , sur toutes les positions de l'ennemi ; mais surtout l'aile gauche sous les ordres . de M. le...
Page 16 - Qu'at« tendez-vous pour mettre l'unanimité de vœux « et de principes entre les deux premières au« torités de la république ? Vous n'avez plus « même la confiance de ces vils flatteurs qui ont « creusé votre tombeau politique. Terminez votre « carrière par un acte de dévouement, que le « bon cœur des républicains saura seul apprécier.
Page 401 - Il est temps enfin que l'on rende aux défenseurs de la patrie la confiance à laquelle ils ont tant de droits. A entendre quelques factieux, bientôt nous serions tous des ennemis de la République , nous qui l'avons affermie par nos travaux et notre courage. Nous ne voulons pas de gens plus patriotes que les braves qui ont été mutilés au service de la République.
Page 73 - Nous dénoncerons aux représentants de notre nation, nous dénoncerons à la nation même ce que nous avons fait, et l'abandon dans lequel on nous laisse. Citoyens Directeurs, nous vous demandons de pourvoir dès à présent à la subsistance de vos armées, et de nous acquitter au moins deux millions espèces à compte des énormes avances que nous avons faites.

Bibliographic information