Petite histoire du magazine Vu (1928-1940): entre photographie d'information et photographie d'art

Front Cover
Peter Lang, 2010 - Language Arts & Disciplines - 403 pages
0 Reviews
Référence incontournable dans l’histoire de la presse magazine illustrée, Vu (1928-1940) y figure parmi les titres pionniers. Il n’avait pourtant jamais fait l’objet d’une étude approfondie. C’est le programme que s’est donc fixé cet ouvrage, dans une double perspective : à la fois comprendre le contexte qui a vu naître ce projet éditorial résolument moderne, et analyser la place prépondérante qu’y occupe la photographie.
Se donnant pour objectif d’associer art et information, le magazine Vu choisit de rendre compte de l’actualité prioritairement par l’image, lui attribuant, au-delà d’un rôle de témoignage, celui d’un véritable document pour l’Histoire. Plate-forme de diffusion pour la création artistique de l’époque, il porte également à la connaissance d’un large public l’avant-garde photographique de l’entre-deux-guerres.
Fruit de collaborations multiples, cette publication hebdomadaire est d’abord l’œuvre d’un homme, Lucien Vogel. Défendant un pluralisme politique relayé par son magazine, il évoluera vers un progressisme revendiqué, trouvant sa pleine expression dans l’opposition pacifiste de Vu à la guerre d’Espagne. À plus d’un égard, Lucien Vogel aura initié en France un type de presse novateur, qui connaîtra un retentissement international. Tant d’un point de vue journalistique, qu’artistique, historique ou politique, il s’agit là d’une entreprise éditoriale de premier plan.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Remerciements
9
Chapitre 1
19
Vu mis en perspective de lhistoire de la presse française
48
La photographie entre les deux guerres
76
Chapitre 2
107
Les rubriques
123
un point de vue sur le monde
153
Chapitre 3
179
Chapitre 4
277
Sur la photographie
335
Conclusion
353
Annexes
377
Index
395
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2010)

L’auteur : Danielle Leenaerts, Docteur en histoire de l’art de Université Libre de Bruxelles (ULB), est chargée de cours à l’ULB et à l’Institut des hautes études en communication sociale, et conférencière à l’Académie royale des Beaux-Arts (Bruxelles). Elle est l’auteur de nombreux articles sur l’histoire, l’actualité et la théorie de la photographie, notamment sur la question de la narrativité de l’image photographique ou encore de la représentation urbaine, à laquelle elle a récemment consacré un ouvrage.

Bibliographic information