Histoire générale de l'Asie, de l'Afrique, de l'Amérique, Volume 13

Front Cover
1775
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

TOME 13

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 321 - Lima , ne contribue pas ptu au tempérament amoureux qui y règne. On n'y éprouve jamais l'intempérie de l'air , qui conferve toujours un jufte milieu entre le froid de la nuit , & la chaleur du jour. Les nuages y couvrent ordinairement le ciel , pour garantir cet heureux climat des rayons que le l'oleil y darderoit perpendiculairement.
Page 629 - Qui êtes-vous ? — Je suis un homme , lui répondit fièrement le vainqueur des Indes , qui vous a donné plus de provinces que vos pères ne vous ont laissé de villes ». Il mourut dans sa patrie , en 1554- , à 63 ans.
Page 296 - ... les solives de la balze. On enfonce les unes dans l'eau, et l'on en retire un peu les autres : par ce moyen , on s'éloigne , on arrive , on gagne le vent , on vire de bord , et l'on se maintient à la cape , suivant qu'on le désire.
Page 439 - Il époufa Marie de Tolède , Fille de Ferdinand de Tolède , Grand Commandeur de Léon , Grand Veneur de Caftille , Frère du Duc d'Albe , (jo) Le même , Liv.
Page 299 - Ce voyageur dit que la description qu'il en a publiée peut donner une idée de la nature, de la forme, et peut-être de la solidité des palais et des temples bâtis par les Incas , mais non de leur étendue , ni de leur magnificence (2).
Page 300 - Condamine, & pour polir fi parfaitement les faces intérieures par où elles fe touchent , quel travail , quelle induftrie ont dû fuppléer à nos inftruments , chez des peuples qui n'avoient aucun outil de fer, & qui ne pouvoient tailler des pierres plus dures que le marbre qu'avec des haches de caillou, ni les applatir qu'en les ufant mutuellement par le frottement ? Ces pierres font une efpèce de granit, & il u'ya,aucun ciment dans les joints.
Page 300 - les fecours de l'art , & les meilleurs » inftrumens de fer & d'acier : à plus » forte raifon fera-t-il difficile d'imagi...
Page 456 - n'y en a que de bons. Le meilleur n'en » vaut rien , repartit Hatuey, & je ne » veux pas aller dans un lieu où je puifle » craindre d'en rencontrer un feul«.
Page 685 - Se dans fes plus atroces exécutions, il ne perdoit rien de fa gaieté. Fortement enclin à la raillerie, avec une faillie on le défarmoit, pendant qu'il infultoit au cri de la douleur qui lui paroiffoit le cri de la lâcheté ou de la foibleue.
Page 321 - Frézier : ce feroit peu pour un fi bon pays , fi la terre étoit cultivée : elle efl très -fertile, & fi facile à labourer , qu'on ne fait que la gratter avec une charrue faite , le plus fouvent , d'une feule branche d'arbre crochue , tirée par deux bœufs : & quoique le grain foit à peine couvert , il ne rend gueres moins du centuple. Ils ne cultivent pas les vignes avec plus de foins , pour avoir du bon vin . . . Cette fertilité...

Bibliographic information