L'Heptaméron des nouvelles de très haute et très illustre princesse Marguerite d'Angoulême, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 283 - Sçachez, dist Parlamente, que le premier pas que l'homme marche en la- confiance de soymesmes, s'esloigne d'autant de la confiance de Dieu.
Page 127 - Bien, ne faict, tant qu'elle est dedans ce corps, que désirer d'y parvenir. Mais à cause que les sens par lesquels elle en peut avoir nouvelles sont obscurs et charnels par le péché du premier père...
Page 128 - Aussi le cueur de l'homme, qui n'a nul sentiment d'amour aux choses visibles, ne viendra jamais à l'amour de Dieu par la semence de sa parole, car la terre de son cueur est stérile, froide et damnée.
Page 74 - Gentil homme qui n'est à rien lié sinon à l'amour qu'il me porte. Or jugez sans faveur lequel de nous deux est le plus punissable ou excusable...
Page 374 - Dieu, mesdames, que cest exemple vous soit si profitable, que nul de vous ayt envye de soy marier, pour son plaisir, sans le consentement de ceulx à qui on doibt porter obéissance; car mariage est ung estât de si longue durée, qu'il ne doibt estre commencé legierement ne sans l'opinion de noz meilleurs amys et parens.
Page 264 - Ce secrétaire de la Royne de Navarre alloit aussi souvent visiter ce lieutenant, comme bon serviteur de son maistre et maistresse. Ung jour de feste, allant le dit secrétaire chez le lieutenant, ne trouva ne luy ne sa femme, mais ouy bien Bernard du Ha, qui, avecq une vielle ou aultre instrument, apprenoit à danser aux chamberieres de léans les bransles a de Gascogne.
Page 282 - Mais le meilleur seroit, congnoissant sa foiblesse, ne jouster poinct contre tel ennemy, et se retirer au vray Amy et luy dire avecq le Psalmiste : « Seigneur, je souffre force, respondez pour moy 527 !» — II n'est pas possible, dist Oisille, d'oyr racompter ung plus estrange cas que cestuy-ci.
Page 309 - Dieu nous en veulle garder, car, si sa bonté ne nous retient, il n'ya aucun d'entre nous qui ne puisse faire pis; mais, ayant confiance en luy, il gardera celles qui confessent ne se pouvoir par...
Page 192 - ... de ceulx qui s'estiment plus religieux que les autres, ne vous enchante l'entendement, de sorte que vostre foy, divertye de son droict chemin, estime trouver salut en quelque autre créature que en Celluy seul qui n'a voulu avoir compaignon à nostre création et rédemption, lequel est tout puissant pour nous saulver en la vie éternelle, et, en ceste temporelle, nous consoler et délivrer de toutes noz tribulations...
Page 81 - Voilà, mes dames, que, sans espargner nostre sexe, je veux monstrer aux mariz que souvent les femmes de grand cueur sont plustost vaincues de l'ire de la vengeance que de la doulceur de l'amour...

Bibliographic information