Hébraeo-Phéniciens et Judéo-Berbères

Front Cover
E. Leroux, 1908 - Berbers - 473 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Don't waste your time. Based on non-factual gobbledygook. Only gave this a 1 star for the effort it took to print it.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 422 - Quand Idris eut établi sa domination dans le Maghreb, il marcha contre les Berbères de ce pays qui professaient, soit le magisme, soit le judaïsme, soit la religion chrétienne. Telles étaient les tribus Fendelaoua de Behloula. de Médiouna et les peuplades du territoire de Fazaz », qui étaient, comme nous l'avons vu, des Juifs'.
Page 246 - D'autant que Marcus Titius, fils de Sextus, de la tribu > ^Emilia, personnage excellent, depuis son avènement à » la préfecture, s'est comporté dans les affaires publiques » avec beaucoup d'humanité et d'intégrité, et qu'ayant » marqué dans sa conduite toutes sortes de bontés, il » continue d'en user de même, et non-seulement se mon...
Page 147 - Gabaon, et toi lune , arrête-toi dans la vallée d'Ajalon. 13 Et le soleil s'arrêta, et la lune aussi, jusqu'à ce que le peuple se fût vengé de ses ennemis. Ceci nest-il pas écrit au livre du juste? Le soleil donc s'arrêta au milieu des cieux, et ne se hâta point de se coucher, environ un jour entier.
Page 261 - Const., XII, 1868, p. 13. (3) Tossephta, tr. Sabbat, 18: « II n'ya point de nation qui soit plus raisonnable que les Amorrhéens ; aussi avons-nous trouvé dans un ancien passage qu'ils ont eu pleine confiance en Dieu et qu'ils se retirèrent de bon gré en Afrique. » Cf. SLOUSCH, lc, XIV, p. 261.
Page 468 - Ces tribus habitaient les environs de la ville de Teklessyn ; elles étaient arabes et pratiquaient la religion juive. Teklessyn est habitée par la tribu Senhadja les Benv Ouarith qui sont gens de bien et suivent la somina...
Page 24 - Selon une version, ils auraient longé le cours de l'Euphrate, se seraient reposés aux environs de Babylone, sur les bords du grand lac d'Assyrie (Bahr-i-Nedjif), et auraient pénétré en Syrie par la route du Nord '. D'après les historiens arabes, ils traversèrent la gorge de la péninsule Arabique de l'embouchure de l'Euphrate à la vallée du Jourdain 2.
Page 300 - Les Phéniciens sont restés en possession du marché de l'Orient jusque sous l'empire romain. La destruction de Tyr par Alexandre et la fondation d'Alexandrie leur avaient porté un coup sensible. Ce fut comme une nouvelle phase de la lutte de l'Egypte contre l'Assyrie. A partir de ce moment, Alexandrie accapara une partie du transit de l'Orient ; mais elle ne réussit pourtant pas à l'enlever entièrement aux villes de la côte de Syrie.
Page 436 - En général, garde-toi toujours bien des hommes qui demeurent en Afrique depuis Tunis jusqu'à Alexandrie, et de ceux qui habitent les montagnes de la Berbérie. Ils sont, selon moi, plus ignorants que le reste des hommes, bien qu'ils soient très attachés à la croyance de Dieu. Le ciel m'est témoin que je ne les compare pas aux Caraïtes qni, eux, nient la foi orale.
Page 109 - Tyrallaiten s'affaiblissant. A partir du neuvième siècle, un nouveau facteur entre dans l'histoire de Phénicie, l'Assyrie, qui, dans sa marche vers l'Occident devait, pour atteindre l'Egypte, soumettre la côte de Syrie. Aussi, durant toute la période des guerres de l'Assyrie et de la Chaldée contre l'Egypte, voyons-nous la Phénicie et le royaume d'Israël associés au même sort et souvent alliés. Nous avons, pour nous guider...
Page 281 - Mais ils furent cruellement punis, si l'on en croit le chroniqueur : « Au moment où l'âme de la pieuse vierge sortit de son corps, à ce moment même, la maison du blasphémateur Budarius, avec tous ceux qui s'y trouvaient, fut dévorée par un feu divin. Souvent les Juifs ont tenté de reconstruire...

Bibliographic information