Annales, Volume 6

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 49 - donné en aumône perpétuelle à la maison de l'hôpital de Jérusalem, pour le repos de son âme et de celles de son père et de ses ancêtres, huit boniers de terre qu'il tenait de cette maison, et dont des parties sont situées au territoire et dans la paroisse de Saint-Symphorien, aux endroits ci-dessous, savoir : à
Page 26 - Henri, châtelain de Mons, ayant pour le salut de son âme et de celles de ses parents, remis ce qu'il avait
Page 51 - son homme, pour le salut de son âme et de celles de ses prédécesseurs, a
Page xxiv - ornée par le bas, de plusieurs lis, qui tesmoignent assez les marques de l'Eglise Métropolitaine de Reims, de laquelle nostre Illustrissime Sainct auoit esté archeuesque, et pour le faire ainsi croire, ces pièces honorables ont esté mises à son tombeau
Page 212 - chapelle, et remplacés, de 1829 à 1851, par le bel hospice qui fait front à la place du Béguinage. La Souveraine, qui avait continué à demeurer, avec les jeunes béguines, dans l'habitation primitive dont nous avons parlé
Page 372 - Mémoires de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut, 2 e série, t. ix.
Page 212 - laquelle elle appartient. Marguerite a le teint blanc, les yeux 1 La plus grande décès fenêtres décore la façade et surmonte la porte d'entrée. Deux autres sont placées de chaque côté de l'autel, cl la quatrième est sous le second compartiment de la voûte, à gauche (en regardant l'autel'. Autrefois, la chapelle n'était pas isolée ; elle se
Page 105 - les quatre vertus cardinales : la prudence, la justice, la force et la tempérance.
Page 14 - Malheureusement, la mort prématurée de ce savant ne lui a pas permis de mettre la dernière main à ce travail. L'ordre possédait plusieurs maisons et des biens considérables dans le Hainaut et le Cambrésis, qui formaient une seule commanderie. Au XIV e siècle,
Page 358 - en autres pierres dures taillées ou polies. Les deux extrémités métalliques du torques étaient tantôt soudées, tantôt crochetées, et, la plupart du temps, simplement rapprochées : la flexibilité du métal permettait de les écarter et d'ouvrir l'anneau. Nos torques appartiennent à

Bibliographic information