Oeuvres completes de Bossuet, évéque de Meaux: revues sur les manuscrits originaux, et les éditions les plus corrects, Volume 14

Front Cover
J. A. Lebel, 1816
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 252 - D'où, passant plus outre, je dis qu'étant séparés de cette unité, ils commencent leur enfer même sur la terre, et que leurs crimes les y font descendre. Car ne nous imaginons pas que l'enfer consiste * .dans ces épouvantables tourments, dans ces étangs de feu et de soufre, dans ces flammes éternellement dévorantes, dans cette rage, dans ce désespoir, dans cet horrible grincement de dents. L'enfer, si nous l'entendons, c'est le péché même ; l'enfer, c'est d'être éloigné de Dieu :...
Page 435 - C'est qu'on est de loisir pour s'écouter soi-même dans ses moindres infirmités ; c'est qu'on a le loisir de les prévenir, d'être toujours occupé de soi et de sa délicatesse ; c'est qu'on ne mène point une vie simple, pauvre , active et courageuse. De là vient, dans les maisons qui devraient être pauvres , une âpreté scandaleuse pour l'intérêt.
Page 132 - Car la loi a été donnée par Moïse; mais la grâce et la vérité ont été apportées par Jésus-Christ (/"). 18.
Page 434 - C'est dans cette vraie et admirable pauvreté qu'ont vécu tant d'hommes capables de gouverner le monde , tant de vierges délicates nourries dans l'opulence et dans les délices, tant de personnes de la plus haute condition. C'est par-là que les communautés peuvent être généreuses , libérales , désintéressées.
Page 20 - Recevez le SaintEsprit. Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez, et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez.
Page 434 - Les familles accoutumées à la pauvreté épargnent tout, elles subsistent de peu ; mais les communautés ne peuvent se passer de l'abondance. Combien de centaines de familles subsisteraient honnêtement de ce qui suffit à peine pour la dépense d'une seule communauté, qui fait profession de renoncer aux biens des familles du siècle, pour embrasser la pauvreté ! Quelle dérision ! quel renversement ! Dans ces communautés , la dépense des...
Page 277 - Pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille en toute piété et honnêteté.
Page 447 - une prison qui tienne en captivité ; c'est un rempart qui défend l'ame foible contre le monde trompeur, et contre sa propre fragilité. At-on jamais pris la garde d'un prince pour une troupe d'hommes qui lui ôtent la liberté? Celui qui se renferme dans une citadelle contre l'ennemi, conserve par là sa liberté , bien loin de la perdre. Mais il est temps de finir; hâtons-nous de considérer le dernier engagement de cette maison , qui est celui d'instruire et d'élever saintement de jeunes demoiselles.
Page 382 - Dieu;7. mais il s'est anéanti luimême en prenant la forme et la nature de serviteur, en se rendant semblable aux hommes, et étant reconnu pour homme par tout ce qui a paru de lui au dehors.
Page 440 - ... ou enfin heureusement nés, et propres à déchirer le cœur d'un père et d'une mère, qui dans leur vieillesse voient, par la mort prématurée de cet enfant, éteindre toutes leurs espérances. Ajouterai-je encore toutes les traverses qu'on souffre dans la vie par les domestiques, par les voisins, par les ennemis, par les...

Bibliographic information