Nipon o daï itsi ran; ou, Annales des empereurs du Japon

Front Cover
Impr. Royale de France, 1834 - Emperors - 460 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page vii - D passa de bonne heure aux Indes orientales , entra dans l'administration de la Compagnie, et , par son zèle et son assiduité , parvint à l'emploi de conseiller. Grâce à son tempérament vigoureux et à son humeur égale et enjouée , il brava pendant dix-sept ans les effets désastreux du climat de Batavia, si funeste aux Européens; il y vit deux fois se renouveler en totalité , par la mort de ses membres , le corps dont il faisait partie. En 1779, il fut envoyé au Japon comme chef du commerce...
Page xi - Tsui , en 428 de JC, la Chine fut pleine de troubles , dont il résulta l'établissement de deux empires , l'un dans les provinces septentrionales , l'autre dans celles du midi. Ce dernier fut successivement gouverné , de 420 à 589, par quatre dynasties , les Soung, les Thsi, les Liang et les Tchhin.
Page xii - Les images des esprits sont placées sur une espèce de piédestal , <> et on leur adresse des prières le matin et le soir '. On ne porte pas » d'habits de deuil. » Le roi ne s'occupe pas des affaires du gouvernement pendant les » trois années qui suivent son avènement au...
Page xi - D'après les lois du royaume, il ya une » prison méridionale et une septentrionale. Ceux qui ont commis des « fautes peu graves sont envoyés dans la méridionale, mais les » grands criminels sont relégués dans la septentrionale. Ceux qui » peuvent recevoir leur grâce sont envoyés...
Page 71 - ... mi, qui soient des caractères chinois entiers (l). • : On se sert du kata kana, syllabaire composé de quarante-sept signes, pour indiquer, à côté des caractères chinois , leur prononciation , ou leur signification en japonais, ainsi que pour marquer les formes grammaticales de cet idiome , rendues difficiles par l'usage des signes idéographiques. L'écrivain que j'extrais dit qu'on ne connaît pas l'auteur de ce syllabaire, mais que la tradition vulgaire en attribue l'invention à l'illustre...
Page 16 - Le premier se cassa la jambe et mourut, l'autre fut gratiné d'un petit terrain et d'une pension, et resta dans la capitale. Il fut l'inventeur des poupées de terre glaise et autres bagatelles.
Page 41 - Notre royaume est d'origine divine et le daï-ri a déjà beaucoup de dieux à adorer ; si nous adorons ceux des royaumes étrangers, les nôtres en seront irrités. Intimidé par ce discours, le daï-ri fit cadeau de l'image à Inamé qui de joie fit abattre sa maison et construire sur l'emplacement le temple Koua-ghci-si.
Page vii - Grâce à sou tempérament vigoureux et à son humeur égale et enjouée, il brava, pendant dis-sept ansies effets désastreux du climat de Batavia, si funeste aux Européens; il y vit deux fois se renouveler en totalité, par la mort de ses membres , le corps dont il faisait partie. En 1778, il fut envoyé au Japon comme chef du commerce. La guerre qui, de l'Océan Atlantique étendit...
Page xiv - ... fabuleux, ou trouver un moyen de le concilier avec la réalité (sic). CE SERAIT DE SUPPOSER INEXACTE l'indication de la direction du routier par mer à l'est. On peut donc présumer qu'on allait droit à l'est pour passer le détroit de la Pérouse, en longeant la côte septentrionale de Yéso ; mais qu'arrivé à la pointe orientale de cette île, on tournait au sud et l'on arrivait ainsi (!) à la partie sud-est du Japon, qui était le pays qu'on appelait Fou-sang. C'est en effet un des anciens...
Page xii - Guignes ayant décomposé le mat » l'or et l'argent ne sont pas estimés. Le commerce est libre et l'on » ne marchande pas. » Voici ce qui se pratique aux mariages. Celui qui désire épouser » une fille établit sa cabane devant la porte de celle-ci ; il y arrose et » nettoie la terre tous les matins et tous les soirs. Quand il a pratiqué » cette formalité pendant un an, si la fille ne donne pas son consen» tement , il la quitte ; mais si elle est d'accord avec lui , il l'épouse.

Bibliographic information