Journal asiatique, Volume 10

Front Cover
Société asiatique., 1827 - Oriental philology
0 Reviews
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 57 - C'est ce que les langues mongole et mandchoue nous donnent la facilité de démontrer. Il en résultera que le nom de la soie, chez les anciens, est véritablement originaire de la partie orientale de l'Asie. La soie s'appelle...
Page 375 - Lazareff s'étant donc présenté en cérémonie devant la demeure de la reine , entra brusquement dans son appartement : la reine était déjà éveillée et assise à la manière du pays ( les jambes croisées à la turque), sur l'estrade couverte de tapis, où l'on étend le soir, avec une simplicité peu royale , mais par un usage commun à toutes les classes , les matelas sur lesquels on repose pendant la nuit.
Page 370 - Dimitriwitch ) , allié à la famille royale de Géorgie , mais attaché depuis long-temps au service de la Russie et entièrement dévoué aux intérêts de cette puissance , avec lesquels il confondait ceux de sa patrie, fut nommé au gouvernement de ces nouvelles provinces de l'empire , en même temps qu'il conservait le commandement en chef de l'armée qui avait été envoyée sous le général Knorring. Mais comme il semble qu'une royale dynastie ne puisse expirer sans quelque grande et touchante...
Page 53 - Tonquin , et poussa ses conquêtes jusqu'en Cochinchine. Les peuples des îles Malaises, ayant des relations directes avec ces contrées, connurent donc à cette époque les Chinois , qui portaient alors le nom de Thsin : les Malais n'ayant pas la lettre ts aspirée, prononcèrent ce mot Tchina., en y ajoutant un a. Il est également constant que les premières la dynastie Thsin.
Page 372 - Pschaves , homme courageux , et d'une taille gigantesque , avait été chargé de conduire cette affaire; déjà plusieurs fois il était venu à Tiflis, pour concerter avec la reine les moyens de faciliter sa fuite : mais enfin tout était prêt pour l'enlèvement de Marie , et Gadilla lui avait annoncé que ses compatriotes l'attendaient avec empressement.
Page 338 - Celle qui a un mari ne peut, en aucun cas, se laisser approcher que par son mari, à moins qu'elle ne se sépare de lui , et qu'elle ne s'unisse d'une manière régulière nvcc un nutre.
Page 53 - Tchina, Les pilotes et une partie des matelots qui conduisirent les premiers navires portugais en Chine, étant d'origine malaise, il était tout naturel que les Portugais adoptassent le nom que leurs guides donnaient à la Chine.
Page 258 - ... du moins de nouveaux alimens ? La littérature moderne ferait à coup sûr d'utiles conquêtes, si, par un choix bien entendu , elle s'appropriait quelques-unes des richesses poétiques de l'Asie ; elle y puiserait, comme à une source vierge encore , une série féconde de...
Page 372 - ... il leur est défendu sous peine de mort de rentrer dans leur pays , blessés par derrière , ou de se raser tant qu'ils ont à venger la mort de quelque parent. Ces montagnards avaient , d'ancienne date et jusqu'à la ruine du trône, composé la garde des rois de la Géorgie , et ils avaient toujours conservé beaucoup d'attachement pour la famille royale. Sollicités par Marie qui méditait sa fuite, ou ayant...
Page 377 - Hélène, mère de la reine, qui dormait aussi dans ce salon s'était réveillée à ce bruit; à la vue du sang elle s'était précipitée vers sa fille et la tenait fortement embrassée. Quatre officiers, dont un major, étant également accourus dans l'appartement, trouvèrent Lazareff expirant, et se hâtèrent de le porter au grand air. Toute l'habitation fut bientôt remplie de soldats , qui arrachèrent Marie des bras de sa mère et la poussèrent à coups de crosse de fusil ; elle fut entraînée...

Bibliographic information