Patrologiae cursus completus: sive biblioteca universalis, integra, uniformis, commoda, oeconomica, omnium SS. Patrum, doctorum scriptorumque eccelesiasticorum qui ab aevo apostolico ad usque Innocentii III tempora floruerunt ... [Series Latina, in qua prodeunt Patres, doctores scriptoresque Ecclesiae Latinae, a Tertulliano ad Innocentium III], Volume 67

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

TOM 67, 1865, ANESTI PGLO
PROBL LIMITED VIEW, NOT CENTRED, ERASE AND OBTURED WORDS

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 7 - Quant à la correction, il est de fait qu'elle n'a jamais été. portée si loin dans aucune édition ancienne ou contemporaine. Et comment en serait-il autrement, après toutes les peines el toutes les dépenses que nous subissons pour arriver à purger nos épreuves de toutes faules? L'habitude, en typographie, même dans les meilleures maisons, est de ne corriger...
Page 7 - ... à l'autre. Quarante hommes y sont ou y seront occupés pendant 10 ans, et une somme qui ne saurait être moindre d'un demi million de francs est consacrée à cet important contrôle.
Page 7 - Au moyen de correcteurs blanchis sous le harnais et dont le coup d'oeil typographique est sans pitié pour les fautes, on commence par préparer la copie d'un bout à l'autre sans en excepter un seul mot. On lit ensuite en première épreuve avec la copie ainsi préparée. On lit en seconde de la même manière, mais en collationnant avec la première.
Page 7 - Jésuites, opéraient presque toujours sur des manuscrits, cause perpétuelle de la multiplicité des fautes, pendant que les Ateliers Catholiques, dont le propre est surtout de ressusciter la Tradition, n'opèrent le plus souvent que surdes imprimés.
Page 7 - Montrouge des correcteurs de toutes les nations et en plus grand nombre que dans vingt-cinq imprimeries de Paris réunies! Aussi encore, la correction y coûte-t-elle autant que la composition, tandis qu'ailleurs elle ne coûte que le dixième...
Page 7 - Annales de philosophie chrétienne, mis au défi de nous convaincre d'une seule erreur typographique, ont été forcés d'avouer que nous n'avions pas trop présumé de notre parfaite correction. Dans le Clergé se trouvent de bons latinistes et...
Page 7 - ... certain qu'à moins d'événements qu'aucune prudence humaine ne saurait prévoir ni empêcher, ces Ateliers ne se, fermeront que quand la Bibliothèifue du Clergé sera terminée en ses 2.000 volumes in-4°.
Page 7 - Editions étaient mal corrigées et mal imprimées. Ne pouvant attaquer le fond des Ouvrages, qui, pour la plupart, ne sont que les chefs-d'œuvre du Catholicisme reconnus pour tels dans...
Page 723 - Si autem oculus tuus fuerit nequam, totum corpus tuum tenebrosum erit. Si ergo lumen quod in te est, tenebrae sunt, ipsae tenebrae quantae erunt!
Page 725 - Ac si aliquid in eis offendero literis quod videatur contrarium veritati, nihil aliud, quam vel mendosum esse codicem, vel interpretera non assecutum esse quod dictum est, vel me minime intellexisse, non ambigam.

Bibliographic information