Mémoires pour servir à l'histoire de la révolution de Saint-Domingue, Volume 2

Front Cover
Pillet aîné, 1819 - Haiti
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 117 - Que pourrez-vous désirer ? La liberté des noirs ? Vous savez que dans tous les pays où nous avons été, nous l'avons donnée aux peuples qui ne l'avaient pas. De la considération, des honneurs, de la fortune ? Ce n'est pas après les services que vous avez rendus, que vous pouvez rendre...
Page 116 - Les circonstances où vous vous êtes trouvé, environné de tous côtés d'ennemis , sans que la métropole puisse ni vous secourir , ni vous alimenter, ont rendu légitimes les articles de cette constitution qui pourraient ne pas l'être ; mais aujourd'hui que les circonstances sont si heureusement changées , vous serez le premier à rendre hommage à la souveraineté de la nation qui vous compte au nombre...
Page 77 - Républicain ; vous trouverez ci -jointe ma proclamation; elle exprime les intentions du gouvernement français; mais rappelez-vous que , quelque estime particulière que votre conduite dans la colonie m'ait inspiré, je vous rends- responsable de tout ce qui arrivera.
Page 106 - Le temps même n'avait pas échappé au classement. De telle époque à telle époque on devait se conduire ainsi, de telle époque à telle époque on devait se conduire autrement. Comme si les prostitutions pouvaient avoir des témoins, un dernier paragraphe du troisième chapitre de ces instructions déplorables portait textuellement : Les femmes blanches qui se sont prostituées aux Nègres, quel que soit leur rang, seront envoyées en France.
Page 116 - ... et la force de caractère dont la nature vous a doué. Une conduite contraire serait inconciliable avec l'idée que nous avons conçue de vous. Elle vous ferait perdre vos droits nombreux à la reconnaissance et aux bienfaits de la République, et creuserait sous vos pas un précipice, qui, en vous engloutissant, pourrait contribuer au malheur de ces braves noirs, dont nous aimons le courage et dont nous nous verrions avec peine obligés de punir la rébellion.
Page 115 - Nous avons conçu pour vous de l'estime, et nous nous plaisons à reconnaître et à proclamer les grands services que vous avez rendus au peuple français; si son pavillon flotte sur St-Domingue, c'est à vous et aux braves noirs qu'il le doit.
Page 115 - C'est dans ces circonstances que nous nous plaisons à espérer que vous allez nous prouver, et à la France entière, la sincérité des sentiments que vous avez constamment exprimés dans les différentes lettres que vous nous avez écrites.
Page 53 - Cette proclamation semblait d'abord n'exprimer que les sentiments de la soumission et de l'obéissance ; il fallait recevoir les ordres et les envoyés de la métropole avec le respect de la piété filiale...
Page 79 - Français se sont embrassés aussi et ont juré d'être tous des amis et des frères. Venez aussi embrasser les Français et vous réjouir de revoir vos amis et vos frères d'Europe.
Page 54 - ... doit remettre sa vengeance entre les mains de Dieu. Si je dois mourir, je mourrai en brave soldat, en homme d'honneur; je ne crains personne.

Bibliographic information