Westermanns Monatshefte, Volume 40, Part 1; Volume 79

Front Cover
G. Westermann, 1896
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 208 - Quand je pense a toi mon ame se confond avec la tienne, et je ne vis plus qu'en toi. 0 toi chéri pour la vie, l'âme de mon âme! Il ya quatre semaines, о souvenir! — Je t'envoyé quelque chose qui te fera plaisir — je sais combien j'en ai quand je reçois quelque chose de toi. — Ton mouchoir, tes cheveux sont pour moi ce que mes jarretières sont pour toi — Toi qui sait surprendre si agréablement, toi source de tout amour. Tu seul peut porter le nom d'Infinilo...
Page 208 - ... seule pour ne pas retomber dans aucune indiscrétion. Je Vous laisse, mon amie respectable le Choix de Demandes suivantes. Par votre bouche il ne peut pas passer une question indiscrète — même si elle était dans la mienne. Je voudrois bien scavoir, — Les premiers pas qu'un Homme a à faire pour se retirer, — s'éloigner du Monde visible et trompeur — et s'approcher aux Esprits sublimes et devenir leur Disciple.
Page 78 - Mémoire d' — que la révolution française fit orphelin en 1793, et qu'elle raya du nombre des vivants en 1795, pour servir à l'appui de la demande en reconnaissance d'état qu'il se propose de présenter.
Page 211 - La Hartfeld est assurément la personne du sexe la plus intéressante qui soit ici. Il serait difficile de faire une description de sa figure ou de définir ce qui la rend aimable, et c'est justement pour cela que je crois qu'elle a pu fixer un Prince inconstant.
Page 208 - Connoissences surnaturelles . Je demanderai volontiers Votre Amy — j'espère bientôt que pourrai dire notre ami — si la supériorité de l'âme sur des Choses terrestres toujours avance dans le même Degrés avec la communion avec les Esprits supérieurs. Je le demanderai volontiers, si j'osois l'accabler des Questions, si chaque homme à un ami particulier entre les esprits supérieurs, qui sympathise avec lui, que les autres. Je demanderai cet Homme unique — s'il croit, qu'il ya des Esprits...
Page 84 - Appel à la conscience publique contre la répulsion des droits si bien fondés de la branche aînée des Bourbons. Réplique aux conclusions de M. Benoist, avocat-général à la Cour d'appel de Paris, siégeant en audience solennelle dans la cause des Appelans contre le comte de Chambord.
Page 208 - ... volontiers Votre Amy — j'espère bientôt que pourrai dire notre ami — si la supériorité de l'âme sur des Choses terrestres toujours avance dans le même Degrés avec la communion avec les Esprits supérieurs. Je le demanderai volontiers, si j'osois l'accabler des Questions, si chaque homme à un ami particulier entre les esprits supérieurs, qui sympathise avec lui, que les autres. Je demanderai cet Homme unique — s'il croit, qu'il ya des Esprits malins, qui nous dérobent, ou couvrent...
Page 82 - LOUIS XVII « Roi de France et de Navarre « Charles- Louis, Duc de Normandie, « Né à Versailles le 27 mars 1785 ; « Décédé à Delft le 10 août 1845. » Quand de cette tombe Royale on reporte ses pensées « alla s'en rapporter en personne an ministère de la justice, dont il re...

Bibliographic information