Journal asiatique

Front Cover
Société asiatique., 1852 - Oriental philology
0 Reviews
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - Commentaire sur le Yaçna, l'un des livres religieux des Parses, ouvrage contenant le texte zend expliqué pour la première fois, les variantes des quatre manuscrits de la Bibliothèque royale, et la version sanscrite inédite de Nériosengh, par
Page 257 - 1852. NOMS INDIGÈNES * D'UN CHOIX DE PLANTES DU JAPON ET DE LA CHINE, DÉTERMINÉS D'APRÈS LES ÉCHANTILLONS DE L'HERBIER DES PAYS-BAS, PAR MM. J. HOFFMANN ET H. SCHULTES.
Page 438 - donne lecture d'une lettre de M. le Ministre de l'instruction publique, qui annonce qu'il met à la disposition de la Société un exemplaire de
Page 248 - Journal asiatique de Constantinople, recueil mensuel de mémoires et d'extraits relatifs à la philologie, à l'histoire générale, à l'archéologie, à la géographie, aux sciences et aux arts des nations orientales et asiatiques en général et principalement des nations qui ont habité
Page 519 - Noms indigènes d'un choix de plantes du Japon et de la Chine, déterminés d'après les échantillons de l'Herbier des PaysBas.
Page 438 - Il est donné lecture du procès-verbal de la dernière séance ; la rédaction en est adoptée. 11 est donné lecture d'une lettre de
Page 198 - que si un homme appuyait le bout de sa lance à terre, cette lance s'y enfonçait tout entière, et que s'il avait le moyen de la pousser davantage, elle s'enfonçait plus avant encore; dès qu'il la retirait, le sol redevenait
Page 53 - Landresse; précédés d'une explication des syllabaires japonais, et de deux planches contenant les signes de ces syllabaires, par M. Abel-Rémusat. Paris,
Page 203 - que cette contrée fut conquise sans résistance résulte de ce que les églises que les chrétiens y avaient, quoique en ruines, subsistent encore de nos jours et qu'elles ne furent point
Page 53 - ESSAI SUR LE PALI , ou langue sacrée de la presqu'île au delà du Gange, par MM. E. Burnouf et Lassen.

Bibliographic information