Les pénalités anciennes: Supplices, prisons et grace en France, d'après des textes inédits

Front Cover
H. Plon, 1866 - Criminal law - 460 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 215 - Damiens, le déclare dûment atteint et convaincu du crime de lèse-majesté divine et humaine au premier chef, pour le très-méchant, très-abominable et très-détestable parricide commis sur la personne du Roi, et pour réparation, condamne ledit Damiens à faire amende honorable devant la principale porte de l'église de Paris, où il sera mené et conduit dans un tombereau, nu en chemise, tenant une torche...
Page 378 - Le Gouvernement Provisoire de la République, Considérant que nulle terre française ne peut plus porter d'esclaves, Décrète : Une commission est instituée auprès du Ministre Provisoire de la Marine et des Colonies pour préparer, dans le plus bref délai, l'acte d'émancipation immédiate dans toutes les colonies de la République.
Page 218 - C'est cette nuit qui a supprimé les maîtrises et les privilèges exclusifs. Ira commercer aux Indes qui voudra. Aura une boutique qui pourra. Le maître tailleur, le maître cordonnier, le maître perruquier pleureront; mais les garçons se réjouiront, et il y aura illumination dans les lucarnes. C'est cette nuit enfin que la justicea chassé de son temple tous les vendeurs, pour écouter gratuitement le. pauvre, l'innocent, et l'opprimé; cette nuit qu'elle a détruit, et le tableau...
Page 433 - ... qui ont balancé. Vous prétendriez à l'égalité ? Mais c'est folie : la femme est notre propriété, nous ne sommes pas la sienne; car elle nous donne des enfants, et l'homme ne lui en donne pas. Elle est donc sa propriété comme l'arbre à fruit est celle du jardinier.
Page 152 - Conseil royal de commerce, a ordonné et ordonne que les étoffes manufacturées en France, qui seront défectueuses et non conformes aux règlements, seront exposées sur un poteau de la hauteur de neuf pieds, avec un écriteau contenant le nom et surnom du marchand ou de...
Page 26 - En vérité , pour qui ne verrait pas dans le genre humain la grande famille de Dieu, l'unité de création et de fin , il y aurait quelque chose de prestigieux et de quoi troubler l'esprit, à entendre ces voix qui, sans s'écouter, se répondent si juste, de l'Indus à la Tamise '. Ce fut pour moi une grande émotion, lorsque j'entendis pour la première fois ce chœur universel.
Page 109 - On a fait de beaux édits, mais ils ne servent de rien ; car puisqu'on porte à la cour ce qui est défendu, on en portera partout, tellement que les sergents sont intimidez par les uns et corrompus par les autres. «Joint aussi qu'en matière...
Page 433 - ... tant les femmes trop bien. Nous les avions " portées, à grand tort, presque à l'égal de " nous. Les peuples de l'Orient avaient bien " plus d'esprit et de justesse, ils les avaient " déclarées la véritable propriété de l'homme, " et, en effet, la nature les avait faites nos es...
Page 280 - Sire, qu'aucun citoyen, dans votre royaume, n'est assuré de ne pas voir sa liberté sacrifiée à une vengeance; car personne n'est assez grand pour être à l'abri de la haine d'un ministre, ni assez petit pour n'être pas digne de celle d'un commis des fermes (1).

Bibliographic information