Suite du Répertoire du Théâtre Français: Grand opéras I-V

Front Cover
Chez Mme veuve Dabo, 1823 - French drama
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 183 - Elle est tout pour mon cœur, seule elle est ma famille, Elle m'a prodigué sa tendresse et ses soins : Son zèle, dans mes maux, m'a fait trouver des charmes ; Elle les partageait, elle essuyait mes larmes : Son amour attentif prévenait mes besoins. Viens
Page 315 - furent découverts ; Gorgia fut enterrée vive, et Licinius se tua, pour se soustraire au supplice dont la loi punissait son crime. En me proposant de transporter sur la scène lyrique une action dont le nœud, l'intérêt, et les détails
Page 369 - soldats espagnols dans le premier acte, la réception des ambassadeurs mexicains , l'incendie de la flotte de Cortez ordonné par lui-même, le sacrifice des victimes humaines au moment d'être consommé , en un mot, toutes les situations principales et tous les personnages
Page 328 - vainqueur, D'acquitter envers lui la dette de l'empire: Déesse, à tes rigueurs cet effort doit suffire. AIR. Licinius, je vais donc te revoir ; J'entendrai de ta voix la douce mélodie ; Ton regard dans mon cœur va rallumer l'espoir; Et du moins de ma triste vie , Que les dieux au malheur condamnent sans retour, J'aurai pu consacrer ce moment à l'amour. Que dis-tu,
Page 358 - infortunés. AIR. Toi, que je laisse sur la terre, Mortel que je n'ose nommer, Tout mon crime fut de t'aimer, Et la mort ne peut m'y soustraire. Hélas ! dans ces
Page 179 - sa tendresse et ses soins : Son zèle, dans mes maux, m'a fait trouver des charmes ; Elle les
Page 336 - ciel ! quel délire S'est emparé de mes sens!... Un pouvoir invincible à ma perte conspire ; II m'entraîne, il me presse... Arrête, il en est
Page 371 - lyrique. Les chevaux que nous avons introduits sur la scène n'y sont point un vain luxe destiné à frapper les yeux ; ils doivent, au contraire , rappeler la surprise et la terreur que leur premier aspect fit éprouver aux Mexicains, et la part qu'ils eurent au succès de cette mémorable entreprise. Suivant l'avis d'un critique
Page 315 - intitulé : Monumenti antichi inediti. Sous le consulat de Q. Fabius, et de Servilius Cornélius, la vestale Gorgia, éprise de la passion la plus violente pour Licinius , Sabin d'origine, l'introduisit dans le temple de Vesta,
Page 345 - désespoir! ô comble de revers! Le feu céleste éteint.'... la prêtresse expirante! Les dieux, pour signaler leur colère éclatante, Vont-ils dans le chaos replonger l'univers ? (Des vestales s'empressent autour de Julia.

Bibliographic information