Histoire de Suède, avant et depuis la fondation de la monarchie, Volume 2

Front Cover
Zacharie Chatelain, 1748
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 515 - L'Armée des Mofcovites étoit de quatre-vingtmille hommes : ils étoient couverts de doubles Retranchemens , fortifiés par des Chevaux de Frife, & par des Paliffades enchainées; &ilsoccupoient toutes les Hauteurs, dont la Plaine étoit commandée. Cependant, ni leur nombre, ni ces difficultés ne purent arrêter Charles. Ce Prince en arrivant rangea fes Troupes en bataille, fous le feu même du Canon des Mofcovites.
Page 516 - Saxons écoienc retranchés fur les bords de la Dune. Ils étoient commandés par le Maréchal de Steinau , par le Prince Ferdinand de Courlande & par le Lieutenant Général Patkul. Charles fit embarquer...
Page 300 - Quartiers d'hiver, mit en déroute huit Régimens Saxons , près d'Eulenbourg , & les pourfuivit jufqu'à Torgau , où il les força de fe rendre. Il relâcha tous les Officiers; mais il fit prendre parti à tous les Soldats dans fes Troupes. Dans le Païs d'Henneberg , Pfuhl maltraita auffi extrêmement les Ennemis.
Page 405 - Roïaume, pour lequel elle avoit toujours eu tant d'affection, demandoit qu'elle renonçât pour jamais à la Couronne, tant pour elle que pour fes Defcendans , en cas qu'il lui prit quelque jour envie de fe marier: car ils vouloient, qu'elle renonçât...
Page 254 - Roi partagea fbn armée en deux corps ; il donna le commandement de l'un au Duc Bernard qui refta dans la Franconie , & pour lui , il s'avança vers le Danube & la Bavière.
Page 416 - Guflave-A„ dolpbe, fon Père, qui avoit porté fi loin la gloire & la réputation de la ,, Suède. En leur montrant le Prince , elle leur dit ; qu'elle leur donnoit „ un Prince doué de tant de belles qualités , qu'elle ne doutoit point qu'il „ ne marchât fur fes traces , & qu'il n'augmentât encore leur gloire...
Page 262 - Molfhe, & qui n'avoit encore que fix ans ; on avoit de la peine à fe perfuader, que l'autorité des Tuteurs de la jeune Reine pût fuffire pour mettre ordre aux affaires importantes qu'on avoit, tant au dehors qu'au dedans de l'Etat. De plus, les Finances etoient prefque épuifées , 8c les Payfans ne vouloient plus contribuer, tant à caufe de l...
Page 394 - ... les douceurs de la vie qu'ils vont quitter fe préfentent à leur efprit. En effet , ce changement de la Royauté à la vie privée a d'étranges circonftances , pour quiconque le regarde de près. Nous avons vu...
Page 388 - Prince héréditaire, afin qu'il fe diipofât à venir prendre pofleffion du Gouvernement. Son AltefJe Roíale, en réponfe, les pria, de faire leur poffible auprès de Sa Majefté pour, la détourner d'une pareille démarche: il les exhorta à la prier...
Page 423 - Suède furent le prix de fes viftoires , & devinrent autant de ,, boulevards du Roïaume, propres par leur fituation, & à arrêter les „ incurfions des ennemis, & à donner entrée en leurs terres , en cas de „ befoin. Ce règne fi glorieux ne procura pas de moindres avantages aux „ particuliers qu'à l'Etat. Si parmi les autres peuples les guerres d'une „ longue durée font ordinairement négliger les arts & les fçiences, le „ contraire arriva dans la Suède fous le régne de Cbrißine....

Bibliographic information