Cligés

Front Cover
M. Niemeyer, 1888 - Arthurian romances - 215 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 2 - Grece ot de chevalerie Le premier los et de clergie. Puis vint chevalerie a Rome Et de la clergie la some, Qui or est an France venue. Dex doint qu'ele i soit maintenue Et que li leus li abelisse Tant que ja mes de France n'isse L'enors qui s'i est arestee.
Page 84 - Einsi tote sa vie usa, Qu'onques les deus ne refusa. Ceste amors ne fu pas resnable ; Mes la moie est toz jorz estable, Ne de mon cors ne de mon cuer 3160 N'iert feite partie a nul fuer.
Page 118 - N'i ot barat ne tricherie. Li oel ne m'an mantirent mie, Don je vi les lermes cheoir. 4450 Assez i poi sanblanz veoir D'amor, se je neant an sai.
Page 74 - Con miauz le sot feire Nature; Que an lui mist trestot a un Ce que par parz done a chascun. An lui fu Nature si large Que trestot mist an une charge, 2785 Si li dona quanqu'ele pot.
Page 123 - Devers Ossenefort se tint. Devers Galinguefort s'an vint 4635 Li plus de la chevalerie. Ne cuidiez pas que je vos die, Por feire demorer mon conte: Cil roi i furent et cil conte Et cist et cil et cist i furent.
Page 62 - je ne m'escus De rien que vos me metez sus, 2315 Ainz otroi bien quan que vos dites.
Page 8 - Orent longuemant demoré, 280 Tant que tuit sont descoloré, Et afebli furent et vain Tuit li plus fort et li plus sain. Et neporquant grant joie font, Quant de la mer eschapé sont...
Page 171 - Lors s'est Bertranz aparceûz, 6475 Que c'est l'anperreriz sanz faille. Mestiers li est, que il s'an aille; Car Cligés avoit aportee El vergier avuec lui s'espee, Si l'avoit devant le lit mise. 6480 II saut sus, s'a l'espee prise, Et Beitranz fuit isnelemant.
Page 85 - Mestre, or vos an antremetez 3195 Por ce que toz jorz vostre soie." Lors li dit sa mestre et otroie Que tant fera conjuremanz Et poisons et anchantemanz, Que ja de cest anpereor 3200 Mar avra garde ne peor, [Des qu'il avra...
Page 80 - Car se garir vos an doit nus, A moi vos an poez atandre, Car bien vos savrai santé randre. Je sai bien garir d'idropique, Si sai garir de l'artetique...