Histoire de l'astronomie moderne, Volume 2

Front Cover
Huzard-Corcier, 1821
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - Cela se fait par figure et mouvement, car cela est vrai. Mais de dire quels, et composer la machine, cela est ridicule; car cela est inutile, et incertain, et pénible. Et quand cela serait vrai, nous n'estimons pas que toute la philosophie vaille une heure de peine.] XCII.
Page 598 - France , et lui procura ia protection de Colbert, et les bienfaits de Louis XIV. Moins sensible à l'intérêt de sa réputation, qu'au plaisir de donner à sa patrie un homme qui lui serait utile , il ne fut point frappé de la crainte d'y avoir un rival occupé du même objet, et qui pouvait être dangereux pour sa gloire. ELOGE DE MARIOTTE.
Page 602 - La longueur de la toise de Paris et celle du pendule à secondes, telle que nous l'avons établie, seront soigneusement conservées dans le magniûque Observatoire que Sa Majesté fait bâtir pour l'avancement de l'astronomie.
Page 192 - Comètes, vous m'obligerez aussi de m'en avertir : car depuis deux ou trois mois je me suis engagé fort avant dans le Ciel ; et après m'être satisfait touchant sa nature et celle des Astres que nous y voyons, et plusieurs autres choses que je n'eusse pas seulement osé espérer il ya quelques années, je suis devenu si hardi que j'ose maintenant chercher la cause de la situation de chaque Étoile fixe.
Page 190 - La recherche qu'il voulut faire de ces moyens jeta son esprit dans de violentes agitations , qui augmentèrent de plus en plus par une contention continuelle où il le tenait, sans souffrir que la promenade, ni les compagnies, y fissent diversion. Il le fatigua de telle sorte que le feu lui prit au cerveau, et qu'il tomba dans une espèce d'enthousiasme qui disposa de telle manière son esprit déjà abattu, qu'il le mit en état de recevoir les impressions des songes et des visions.
Page 739 - Cette Observation a été réitérée pendant dix mois entiers, où il ne s'est point passé de semaine qu'elle n'ait été faite plusieurs fois avec beaucoup de soin. Les vibrations du Pendule simple dont on se servait étaient fort petites, et duraient, fort sensibles jusques à cinquante-deux minutes de temps, et ont été comparées à celles d'une Horloge très excellente, dont les vibrations marquaient les secondes de temps.
Page 277 - La sacrée congrégation des cardinaux , séparée du pape, ne peut faire aucune proposition de foi , quoiqu'elle les définisse comme de foi et qu'elle déclare hérétiques les propositions contraires; ainsi , comme il n'a encore paru aucun bref du pape ou d'un concile dirigé ou approuvé par ¡ lui, il n'est pas encore de foi que le soleil se meuve et que la Ierre soit en repos.
Page 197 - ... terre étoit plate et non pas ronde , et que le bas et le haut , et ses parties principales, à savoir le levant, le couchant, le midi et le septentrion , étoient toujours et partout les mêmes , nous avons marqué par ces choses qui ne sont arrêtées qu'en notre pensée les lieux des autres corps. Mais si un philosophe qui fait profession de rechercher la vérité, ayant pris garde que la terre est un globe qui flotte dans un ciel liquide dont les parties sont extrêmement agitées...
Page 193 - Et la connaissance de cet ordre est la clef et le fondement de la plus haute et plus parfaite Science que les hommes puissent avoir touchant les choses matérielles...
Page 235 - Avec ces sphères on a du moins fait des planétaires, qui représentent en gros les mouvements célestes, — on a pu trouver des règles approximatives de calcul; on n'a jamais pu tirer aucun parti des tourbillons, ni pour le calcul, ni pour les machines

Bibliographic information