Annuaire de Pas-de-Calais

Front Cover
E.Boutry, 1814 - Pas-de-Calais (France)
1 Review
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 87 - Cela paraissait absurde ; il pouvait donc mettre les rieurs de son côté contre celui qui lui aurait fait cette réponse. Que si on lui répondait , cet âne ne sera pas assez bête pour se laisser mourir de faim ou de soif dans une telle situation, donc...
Page 118 - Ce petit pays, regardé par le gouvernement d'Angleterre comme la ressource de la garnison de Calais, était parfaitement cultivé et plein de bestiaux. L'armée s'y reposa pendant trois mois dans l'abondance. « L'artillerie, les munitions, les meubles, les laines, les étoffes précieuses, et toutes les richesses de cette ville opulente, qui était le seul entrepôt de tout le commerce de l'Angleterre et des Pays-Bas, demeurèrent a la disposition du duc de Guise.
Page 87 - Buridau supposait un âne bien affamé entre deux mesures d'avoine parfaitement égales ; ou un âne , autant pressé de la soif que de la faim , entre une mesure d'avoine et un sceau d'eau qui agissaient également sur ses organes. Ayant fait cette supposition , il demandait : Que fera cet âne ? Si on lui répondait : II restera immobile.
Page 666 - ... si on a soin d'instruire les élèves dans les principes de la religion, et de leur enseigner le catéchisme publié dans le diocèse. — SM I'EMPEREUR a rendu à Varsovie, le 6 janvier dernier, le décret suivant: Art I".
Page 143 - Bourgogne, que si l'on ne rendait la place, il ferait mourir à ses yeux son père, qu'il tenait prisonnier Philippe répondit qu'il aurait une douleur mortelle de perdre son père ; mais que son devoir lui était...
Page 171 - ... vaincu périt de fatigue et d'épuisement. Les habitants aiment surtout les combats de coqs, et presque tous ont leur coq de bataille. Mais ce qui annonce des mœurs plus douces, c'est le goût qu'un grand nombre d'entre eux a pour la culture de l'œillet. Presque tous en sèment dans leur jardin. A des époques déterminées, chacun présente les plus beaux que son parterre a produits; des juges choisis dans les communes voisines décernent la palme a l'heureux possesseur du plus bel œillet.
Page 170 - Les habitants de ce canton, communiquant rarement avec les villes voisines, parce qu'ils n'exportent aucune denrée et qu'ils vendent chez eux les toiles qu'ils fabriquent avec les lins, qui sont la principale production de leur sol, ont conservé quelques usages, qui sont étrangers, pour la plupart, au reste du département. « Leurs jeux sont le tir à l'arbalète et le jeu de boule : les joueurs sont divisés en société qui ont chacune leur président.
Page 12 - Le territoire de ce département présente un pajs fort plat, qui s abaisse encore sensiblement du côté du département du Nord. On trouve cependant une chaîne de petites montagnes qui, remontant d'Abbeville jusqu'au-delà de Boulogne, reufennent les sources de plusieurs rivières. De petites collines sablonneuses, nommées dunes, s'étendent sur l...
Page 171 - Ce titre est décerné à celui qui, dans une de leurs fêtes, a eu l'adresse d'abattre l'oiseau. Il ya aussi des sociétés d'oiseleurs. Dans les mois d'avril et de mai, avant le lever du soleil, ils mettent en présence deux pinsons. Ces oiseaux luttent entre eux par le chant; le vainqueur est celui qui fournit la plus longue carrière.
Page 445 - Quels sont les effets des habitudes et des coutumes , de se lever de bonne heure , de se baigner , de faire ses repas à des heures régulières , de dormir un temps fixe? et quelles sont sur-tout ces circonstances frivoles en apparence , mais desquelles l'on fait dépendre la santé- et la longévité?

Bibliographic information