Numismatique de Cambrai

Front Cover
Rollin et Feuardent, 1861 - Coins, French - 381 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 312 - Si qua igitur in futurum ecclesiastica secularisve persona, hanc nostre constitutionis paginam sciens, contra eam temere venire temptaverit, secundo tertiove commonita, nisi presumptionem suam congrua satisfactione correxerit, potestatis honorisque sui dignitate careat reamque se divino judicio existere de perpetrata iniquitate cognoscat et a sacratissimo Corpore ac Sanguine Dei et Domini redemptoris nostri Jesu Christi aliena fiat atque, in extremo examine, districte ultioni subjaceat.
Page 240 - ... cette devise propre et convenable à son deuil et à ses pleurs, qui estoit une montagne de chaux vive, sur laquelle les gouttes d'eau du ciel tumboient à foison; et disoient les mots tels en latin: Arriérent extincta tatantur vivere Jlamma.
Page 349 - ... or qui se forge es monnoyes qui aura cours à quarante pattars. Pareillement fera le dit seigneur roy forger en ses dites monnoyes un douzain d'argent de tel poids , alloy et valeur comme le patar qui se forgent es dites monnoyes de l'empereur; et quand aux escus d'or au soleil et autres, forgés par cy devant jusques à présent en les dites fouilles se trouvent journellement, et aussi les douzains et Karolus forgés jusques à présent, on les pourra évaluer à certains prix raisonnable à...
Page 305 - Testebant, Batua, Hattuarias, Masau subterior de ista parte, item Masau superior quod de ista parte est, Liugas quod de ista parte est, districtum Aquense, districtum Trectis, in...
Page 348 - ... du royaume ). Je soussigné général par ordonnance de ma très redoutée dame s'est transporté de Cambray en la cité de Paris en la chambre du roy , en la quelle chambre présents les présidents et maistres généraux des monnoyes du dit seigneur roy, il a fait adjauxter et estalonner le marcq de Troye que l'on a usé d'ancienneté, et encore use journellement es monnoyes de l'empereur en ses Pays-Bas par deça , à l'encontre du marcq de Paris , duquel l'on a toujours usé et encore use...
Page 93 - La seigneurie de Wallincourt en Cambrésis relevait des sires de Crèvecœur et, en arrière-fief, des évêques de Cambrai ; mais par une de ces complications fréquentes dans le droit féodal, le donjon de Wallincourt relevait des comtes de Hainaut. Jean de Wallincourt obtint, vers 1309, du comte de Hainaut le droit de monnayer dans son donjon; néanmoins, le 5 janvier...
Page 349 - ... des ordannances, néanmoins remettant le tout à la correction et bon plaisir du seigneur roy et de son conseil. De quel concept et advis ainsi accordé et convenu entre les dits président et généraux et le dit Grammaye, à leur requête deux des dits généraux avec le dit Grammaye se sont transportés de Paris à Coucy ou le roi estoit, et en ont fait rapport bien au long à Monsieur le cardinal de Sens chancelier de France, lequel par muere considération leur donna pour response vue que...
Page 141 - Gavre n'ont porté, comme on le croit communément, un écu d'or au lion de gueules, armé lampassé et couronné d'azur à la bordure dentelée de sable.
Page 313 - ... territoriis infra ditionem regni nostri juste et legaliter memorata tenet vel possidet ecclesia, vel quae deinceps in jure ipsius sancti loci voluerit divina pietas augeri, ad causas audiendas...
Page 229 - Rapport fait à la Société d'émulation de Cambrai, dans sa séance du 6 novembre 1844 sur une notice intitulée : Des Monnaies obsidionales de Cambrai, de leur rareté et de leur valeur présumée, par S.-J. Failly. — SCim. de la Sac. d' émulât, de Cambrai, t, XIX, irc partie, 1844, pp.

Bibliographic information