Vies De Deux Chattes

Front Cover
Createspace Independent Pub, Nov 12, 2014 - Fiction - 132 pages
0 Reviews
J''ai vu souvent, avec une sorte d''inqui tude infiniment triste, l'' me des b tes m''appara tre au fond de leurs yeux ; - l'' me d''un chat, l'' me d''un chien, l'' me d''un singe, aussi douloureuse pour un instant qu''une me humaine, se r v ler tout coup dans un regard et chercher mon me moi, avec tendresse, supplication ou terreur... Et j''ai peut- tre eu plus de piti encore pour ces mes des b tes que pour celles de mes fr res, parce qu''elles sont sans parole et incapables de sortir de leur demi-nuit, surtout parce qu''elles sont plus humbles et plus d daign es. Pierre Loti. Pendant les premiers hivers de sa vie, elle fut plus d''une fois le petit d mon familier, le petit lutin de chemin e qui gaya dans leur solitude ces deux gardiennes b nies de mon foyer, maman et tante Claire. Quand j'' tais errant sur les mers lointaines, quand la maison tait redevenue grande et vide, aux tristes cr puscules de d cembre, aux veill es sans fin, elle leur tenait fid le compagnie, les tourmentant l''occasion et laissant sur leurs irr prochables robes noires, pareilles, des paquets de son duvet blanc. Tr s indiscr te, elle s''installait de force sur leurs genoux, sur leur table ouvrage, dans leur corbeille m me, par fantaisie, embrouillant leurs pelotons de laine ou leurs cheveaux de soie. Et alors elles disaient, avec des airs terribles et, au fond, avec des envies de rire : Oh ! mais, cette chatte, il n''y a plus moyen d''en avoir raison !... Allez-vous-en, mademoiselle, allez !... A-t-on jamais vu des fa ons comme a !... Ah ! par exemple !... Il y avait m me, son usage, un martinet qu''on lui faisait voir.Elle les aimait sa mani re de chatte, avec indocilit , mais avec une constance touchante, et, rien qu'' cause de cela, sa petite me incompl te et fantasque m rite que je lui garde un souvenir...Les printemps, quand le soleil de mars commen ait chauffer notre cour, elle avait des surprises toujours nouvelles voir s'' veiller et sortir de la terre sa commensale et amie, Sule ma la tortue.Durant les beaux mois de mai, elle se sentait g n ralement l'' me envahie par un besoin irr sistible d''expansion et de libert ; alors il lui arrivait de faire, dans les jardins et sur les toits d''alentour, des absences nocturnes - qui, je dois le dire, n'' taient peut- tre pas toujours assez comprises dans le milieu aust re o le sort l''avait plac e.Les t s, elle avait des langueurs de cr ole. Pendant des journ es enti res, elle se p mait d''aise et de chaleur, couch e sur les vieux murs parmi les ch vrefeuilles et les rosiers, ou bien tal e par terre, pr sentant l''ardent soleil son ventre blanc, sur les pierres blanches, entre les pots de cactus fleuris.Extr mement soign e de sa personne, et, en temps ordinaire, pos e, correcte, aristocrate m me jusqu''au bout des ongles, elle tait intraitable avec les autres chats et devenait brusquement tr s mal lev e quand un visiteur se pr sentait pour elle. Dans cette cour, qu''elle consid rait comme son domaine, elle n''admettait point qu''un tranger e t le droit de para tre. Si, par-dessus le mur du jardin voisin, deux oreilles, un museau de chat, pointaient avec timidit , ou si seulement quelque chose avait remu dans les branches et le lierre, elle se pr cipitait comme une jeune furie, h riss e jusqu''au bout de la queue, impossible retenir, plus comme il faut du tout ; des cris du plus mauvais go t s''ensuivaient, des d gringolades et des coups de griffes... Vies de deux chattes (Extrait)Recueil de nouvelles et extraits du journal de Pierre Loti : Vies de deux chattes, Noyade de chat, Les derniers jours de P kin, Chiens et chats, Une b te galeuse. dition annot e et illustr e (en noir et blanc pour la version imprim e) galement disponible au format num rique.ERRATUM La quatri me de couverture ci-dessous ne concerne pas cette dition.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information